Le plus souvent, on considère les robots comme des outils de travail, capables d’exécuter précisément des tâches. En Europe, ils ont rarement forme humaine, pour éviter toute complication émotionnelle. En Asie en revanche, les robots humanoïdes sont fréquents. Ils remplacent parfois les travailleurs sociaux, ou les partenaires sexuels. La ressemblance avec les humains rend alors plus aisée l’acceptation de la machine. Pourtant, si la ressemblance est trop grande, le doute et le malaise s’immiscent. Les roboticiens japonais appellent « vallée de l’étrange » cette inquiétante similarité entre l’homme et le robot. Pour ce nouveau spectacle, Stefan Kaegi travaille pour la première fois avec un écrivain de théâtre : Thomas Melle, qui a accepté la fabrication de son double en animatronique. Le robot androïde prend la place de l’auteur, et soulève de très troublantes questions : que ressent l’original lorsque son double prend sa place ? En vient-il à mieux se connaître grâce à ce double électronique ? L’original et la copie sont-ils rivaux, ou peuvent-ils s’entraider ?

Rimini Protokoll / Stefan Kaegi et Thomas Melle – Uncanny Valley

Du Mercredi 05 février 20h00
au Samedi 08 février 20h00

Ajouter au calendrier
Acheter une place
À gagner : 5x2 places pour la représentation du 5 février Tenter sa chance !
Voir sur Facebook

Le plus souvent, on considère les robots comme des outils de travail, capables d’exécuter précisément des tâches. En Europe, ils ont rarement forme humaine, pour éviter toute complication émotionnelle. En Asie en revanche, les robots humanoïdes sont fréquents. Ils remplacent parfois les travailleurs sociaux, ou les partenaires sexuels. La ressemblance avec les humains rend alors plus aisée l’acceptation de la machine. Pourtant, si la ressemblance est trop grande, le doute et le malaise s’immiscent. Les roboticiens japonais appellent « vallée de l’étrange » cette inquiétante similarité entre l’homme et le robot. Pour ce nouveau spectacle, Stefan Kaegi travaille pour la première fois avec un écrivain de théâtre : Thomas Melle, qui a accepté la fabrication de son double en animatronique. Le robot androïde prend la place de l’auteur, et soulève de très troublantes questions : que ressent l’original lorsque son double prend sa place ? En vient-il à mieux se connaître grâce à ce double électronique ? L’original et la copie sont-ils rivaux, ou peuvent-ils s’entraider ?

Tags de cet évenement

Programmation

Rimini Protokoll
Stefan Kaegi
Thomas Melle

La Grande Halle de La Villette

211 avenue Jean Jaurès
75019 Paris


Découvrir le lieu

La sélection trax