Une soirée sur DistoMobile, le sound-system de la galaxie TTT.

Acteur actif des musiques électroniques fuckées, entre autre avec le label K7 TTT, c_c a nourrit sa fuck-step de dance-floor en pente à de nombreuses sources mais côté roots, c’est 100% dub à n’en pas douter.
Fasciné par le lien entre la production du son et la projection de ce dernier sur des sonos dédiées que sont les Sound Systems, il vise depuis quelques années, avec Fabien Meunier de TTT, la fabrication d’un système son dont on pourrait enfin dire qu’il ne manque pas de basses.
C’est enfin chose faite avec la DistoMobile dont le vernis est tout juste en train de sécher. Made in Bruxelles, la DistoMobile est écoutable pour la première fois en France en nuit de presque clôture de Sonic Protest au Générateur, une nuit co-programmée par lui et nous … pour tous.

OD BONGO [France]
OD Bongo c'est la rencontre entre les rythmes sec de Somaticae et la fureur des grooves noises de C_C, le tout parfois baigné par les feedbacks vidéos d'Hugo saugier. En concert OD Bongo propose une longue plage rythmique, une bulle tribale et noise qui tend vers le psychédélique et le sauvage.

MUQATA’A [Palestine]
Muqata’a est un producteur et MC basé à Ramallah. Il renouvèle le hip-hop expérimental en mixant enregistrements de terrain et breakbeat savamment déconstruit. Il a co-fondé le Ramallah Underground Collective (2002 – 2009). Il est également co-fondateur et membre du groupe audiovisuel Tashweesh.
Ses apparitions scéniques sont très rares, on se réjouit de l’accueillir !

CONTAINER [USA]
Œuvrant pile poil à la bordure entre noise et techno, Container balance ses beats répétitifs signés Roland et ses K7 4 pistes dans quelques pédales qui grincent pas toujours branchées exactement comme la notice l’indique.
Les kicks rebonsissent comme seul un buldozzer sait le faire, les spirales se barrent en feedback acide, le tout est distordu et toujours impeccablement agencé et 100% joué live ! Avec sa version très perso de l’électro, orientée Lo-Fi décapante et sismique, Ren Schofield visite, sous le nom de Container depuis 2009 (bon anniversaire),les scènes les plus diverses du Berghain berlinois au Générateur gentilléen et on a pu entendre ses productions sur des labels aussi divers que Spectrum Spools (Editions Mego), Morphine Records ou Diagonal.

WIRKLICH PIPIT [Belgique/France]
Chanson synthwave décadente et totalement DIY, WP est l'enfant cyborg adopté par Brigitte Fontaine et Yoko Ono lors d'un voyage intergalactique à bord d'un vaisseaux spatial circuit-bendé par Gérard Majax. Ballroom blitz dans l'UFO.

JEALOUSY PARTY [Italie]
Jealousy Party est une mixture instable et imprévisible à base R&B, de collage sonore, de punk et de performance dada. Une sorte d’erreur musicale qui a force de persister s’est imposée en véritable marque de fabrique qu’ils désignent eux même comme « Punca ». L’utilisation virtuose de sample métamorphosé, la voix multiforme de Mat Pogo et surtout une incroyable présence scénique font de ce duo un joyau rare et précieux de la scène underground italienne.
Fondé en 1995 à Florence et actuellement basé à Berlin, Jealousy Party a collaboré à travers toutes ces années avec un nombre considérable de musiciens issus d’horizons très variés pour transformer progressivement le duo en un laboratoire de recherche collective.
L’immense collection de sons et de sample rassemblés durant les sessions d’enregistrement constitue aujourd’hui l’épine dorsale de leur set en duo.
C’est cette musique qu’ils remixent et remodèlent à chaque concert pour en tirer la substantifique moelle.

DIATRIBES & HORNS ‘Echoes & Sirens’ [Suisse + France]
Cyril Bondi : batterie, électronique, samples, delay
Raphael Ortis : basse
Pierre-Antoine Badaroux : saxophone alto
Bertrand Denzler : saxophone tenor
Louis Laurain : trompette
Michaël Ballue : trombone

Diatribes, duo genevois d'expérimentation décomplexée, s'augmente de cinq instrumentistes pour propulser "Echoes & Sirens", un travail de déconstruction du dub et de la culture sound-system.
Mélodies, timbres, rythmes, ligne de basse, delays, sirènes, fieldrecordings se réarrangent dans une forme nouvelle, ni dub ni musique expérimentale dubbée, ni remix ni projection figurative.
Une conjuration de références à risque dans une quête d'inattendu et de curiosité.

ME DONNER [France]
Depuis 2014, Romain Simon (Baton XXL) et Claire Gapenne, qu’on a tous deux entendus chez Headwar, jouent Me Donner. Entre no wave et musique improvisée, ils expérimentent une musique répétitive, transe, aux sonorités industrielles mais aussi électronique où l'improvisation libre a son rôle à jouer. Piliers de la scène amienoise, ils portent, avec quelques autres, l’Accueil Froid, donnent vie au Nuke avec un je m’enfoutisme tout à fait sérieux et hédoniste.

CANCELLLED [Belgique]
Centrants une bonne partie de leurs démarches respectives sur le routing des signaux analogiques et des flux électroniques, Aymeric de Tapol et Yann Leguay ne suivent pas les modes d’emplois et branchent directement les séquenceurs dans la table de mixage pour donner à entendre le son du Control Voltage !
Avec leurs outils combinés de manière inédite, ils écrivent des rythmiques non-binaires, toujours pulsées, mais sculptées en cycles complexes et organiques.
Par delà le ‘comment’, la musique de Cancellled sonne vaste malgré une économie de moyen assumée et appelle à une danse bancale, peu exubérante … mais certaine.

2Mo [France]
2Mo est un duo tout neuf qui mêle musique d’ordinateur qui joue les rythmiques à l’algorithme et processus analogiques qui réchauffent. Radicale et aussi imprévisible que les softs utilisés sont open source, la musique de 2Mo ne se calcule pas aisément et apparie kicks qui boument et synthés en P.L.S.

FLF [France]
FLF aka Fou Lucifer Fou est la moitié de Point Invisible, groupe Clermontois industriel et populaire autant que la firme Michelin. Ici FLF va de l’avant avec plus de techno, de sons tout azimut avec cassettes préparées et manipulées, synthétiseurs, appareil de musculation amplifié, studio de karaoké Goldtone et voix. Lancinant comme la théorie de la relativité, tétu et volubile comme un cheval fou, FLF ne nous laissera pas le choix de prendre son amour brut et sonore en pleine figure !!!

URGE[France]
Tranchante et tranchée, la musique d’URGE est un véritable silex sonore, biface taillé à la frappe dans la masse. Ce sur-énergique trio sax-guitare-batterie de Caen trace tout schuss et se rattrappe in extremis à chaque virage. Grind Jazz ?

CONTAINER+ MUQATA’A + OD BONGO + JEALOUSY PARTY + WIRKLICH PIPIT + DIATRIBES & HORNS + ME DONNER + CANCELLLED + 2Mo + FLF + URGE

Samedi 21 mars
de 20h00 à 06h00

Ajouter au calendrier
Acheter une place

Une soirée sur DistoMobile, le sound-system de la galaxie TTT.

Acteur actif des musiques électroniques fuckées, entre autre avec le label K7 TTT, c_c a nourrit sa fuck-step de dance-floor en pente à de nombreuses sources mais côté roots, c’est 100% dub à n’en pas douter.
Fasciné par le lien entre la production du son et la projection de ce dernier sur des sonos dédiées que sont les Sound Systems, il vise depuis quelques années, avec Fabien Meunier de TTT, la fabrication d’un système son dont on pourrait enfin dire qu’il ne manque pas de basses.
C’est enfin chose faite avec la DistoMobile dont le vernis est tout juste en train de sécher. Made in Bruxelles, la DistoMobile est écoutable pour la première fois en France en nuit de presque clôture de Sonic Protest au Générateur, une nuit co-programmée par lui et nous … pour tous.

OD BONGO [France]
OD Bongo c'est la rencontre entre les rythmes sec de Somaticae et la fureur des grooves noises de C_C, le tout parfois baigné par les feedbacks vidéos d'Hugo saugier. En concert OD Bongo propose une longue plage rythmique, une bulle tribale et noise qui tend vers le psychédélique et le sauvage.

MUQATA’A [Palestine]
Muqata’a est un producteur et MC basé à Ramallah. Il renouvèle le hip-hop expérimental en mixant enregistrements de terrain et breakbeat savamment déconstruit. Il a co-fondé le Ramallah Underground Collective (2002 – 2009). Il est également co-fondateur et membre du groupe audiovisuel Tashweesh.
Ses apparitions scéniques sont très rares, on se réjouit de l’accueillir !

CONTAINER [USA]
Œuvrant pile poil à la bordure entre noise et techno, Container balance ses beats répétitifs signés Roland et ses K7 4 pistes dans quelques pédales qui grincent pas toujours branchées exactement comme la notice l’indique.
Les kicks rebonsissent comme seul un buldozzer sait le faire, les spirales se barrent en feedback acide, le tout est distordu et toujours impeccablement agencé et 100% joué live ! Avec sa version très perso de l’électro, orientée Lo-Fi décapante et sismique, Ren Schofield visite, sous le nom de Container depuis 2009 (bon anniversaire),les scènes les plus diverses du Berghain berlinois au Générateur gentilléen et on a pu entendre ses productions sur des labels aussi divers que Spectrum Spools (Editions Mego), Morphine Records ou Diagonal.

WIRKLICH PIPIT [Belgique/France]
Chanson synthwave décadente et totalement DIY, WP est l'enfant cyborg adopté par Brigitte Fontaine et Yoko Ono lors d'un voyage intergalactique à bord d'un vaisseaux spatial circuit-bendé par Gérard Majax. Ballroom blitz dans l'UFO.

JEALOUSY PARTY [Italie]
Jealousy Party est une mixture instable et imprévisible à base R&B, de collage sonore, de punk et de performance dada. Une sorte d’erreur musicale qui a force de persister s’est imposée en véritable marque de fabrique qu’ils désignent eux même comme « Punca ». L’utilisation virtuose de sample métamorphosé, la voix multiforme de Mat Pogo et surtout une incroyable présence scénique font de ce duo un joyau rare et précieux de la scène underground italienne.
Fondé en 1995 à Florence et actuellement basé à Berlin, Jealousy Party a collaboré à travers toutes ces années avec un nombre considérable de musiciens issus d’horizons très variés pour transformer progressivement le duo en un laboratoire de recherche collective.
L’immense collection de sons et de sample rassemblés durant les sessions d’enregistrement constitue aujourd’hui l’épine dorsale de leur set en duo.
C’est cette musique qu’ils remixent et remodèlent à chaque concert pour en tirer la substantifique moelle.

DIATRIBES & HORNS ‘Echoes & Sirens’ [Suisse + France]
Cyril Bondi : batterie, électronique, samples, delay
Raphael Ortis : basse
Pierre-Antoine Badaroux : saxophone alto
Bertrand Denzler : saxophone tenor
Louis Laurain : trompette
Michaël Ballue : trombone

Diatribes, duo genevois d'expérimentation décomplexée, s'augmente de cinq instrumentistes pour propulser "Echoes & Sirens", un travail de déconstruction du dub et de la culture sound-system.
Mélodies, timbres, rythmes, ligne de basse, delays, sirènes, fieldrecordings se réarrangent dans une forme nouvelle, ni dub ni musique expérimentale dubbée, ni remix ni projection figurative.
Une conjuration de références à risque dans une quête d'inattendu et de curiosité.

ME DONNER [France]
Depuis 2014, Romain Simon (Baton XXL) et Claire Gapenne, qu’on a tous deux entendus chez Headwar, jouent Me Donner. Entre no wave et musique improvisée, ils expérimentent une musique répétitive, transe, aux sonorités industrielles mais aussi électronique où l'improvisation libre a son rôle à jouer. Piliers de la scène amienoise, ils portent, avec quelques autres, l’Accueil Froid, donnent vie au Nuke avec un je m’enfoutisme tout à fait sérieux et hédoniste.

CANCELLLED [Belgique]
Centrants une bonne partie de leurs démarches respectives sur le routing des signaux analogiques et des flux électroniques, Aymeric de Tapol et Yann Leguay ne suivent pas les modes d’emplois et branchent directement les séquenceurs dans la table de mixage pour donner à entendre le son du Control Voltage !
Avec leurs outils combinés de manière inédite, ils écrivent des rythmiques non-binaires, toujours pulsées, mais sculptées en cycles complexes et organiques.
Par delà le ‘comment’, la musique de Cancellled sonne vaste malgré une économie de moyen assumée et appelle à une danse bancale, peu exubérante … mais certaine.

2Mo [France]
2Mo est un duo tout neuf qui mêle musique d’ordinateur qui joue les rythmiques à l’algorithme et processus analogiques qui réchauffent. Radicale et aussi imprévisible que les softs utilisés sont open source, la musique de 2Mo ne se calcule pas aisément et apparie kicks qui boument et synthés en P.L.S.

FLF [France]
FLF aka Fou Lucifer Fou est la moitié de Point Invisible, groupe Clermontois industriel et populaire autant que la firme Michelin. Ici FLF va de l’avant avec plus de techno, de sons tout azimut avec cassettes préparées et manipulées, synthétiseurs, appareil de musculation amplifié, studio de karaoké Goldtone et voix. Lancinant comme la théorie de la relativité, tétu et volubile comme un cheval fou, FLF ne nous laissera pas le choix de prendre son amour brut et sonore en pleine figure !!!

URGE[France]
Tranchante et tranchée, la musique d’URGE est un véritable silex sonore, biface taillé à la frappe dans la masse. Ce sur-énergique trio sax-guitare-batterie de Caen trace tout schuss et se rattrappe in extremis à chaque virage. Grind Jazz ?

Tags de cet évenement

Programmation

CONTAINER
MUQATA’A
OD BONGO
JEALOUSY PARTY
DIATRIBES & HORNS
En savoir plus
WIRKLICH PIPIT
En savoir plus
CANCELLLED
En savoir plus
URGE

Le Générateur

16 rue Charles Frerot
94250 Gentilly


Découvrir le lieu

La sélection trax