États-Unis : Rachel Levine est la première femme trans nommée dans l’administration américaine

Écrit par Flora Santo
Photo de couverture : ©Commonwealth Media Services
Le 20.01.2021, à 10h45
02 MIN LI-
RE
©Commonwealth Media Services
Écrit par Flora Santo
Photo de couverture : ©Commonwealth Media Services
0 Partages
C’est une première historique : Joe Biden a annoncé avoir désigné la médecin Rachel Levine, femme trans, au poste d’adjointe au ministre de la Santé. Elle devient ainsi la première personne ouvertement transgenre nommée à l’administration fédérale américaine.

Alors que Joe Biden s’apprête à entrer à la Maison Blanche ce mercredi 20 janvier, les noms des hommes et femmes politiques qui tiendront l’administration fédérale commencent à être dévoilés. Après avoir désigné Xavier Becerra comme ministre de la Santé, c’est à Rachel Levine, femme transgenre, que le poste de numéro 2 a été confié.

Auparavant directrice de la Santé dans l’État de Pennsylvanie, Rachel Levine est diplômée de l’université de Harvard et spécialisée en pédiatrie et psychiatrie. Au sein du ministère de la Santé, où elle aura à sa charge la gestion de la crise sanitaire, elle devient la première responsable fédérale ouvertement transgenre.

« Dr. Rachel Levine apportera le leadership ferme et l’expertise essentielle dont nous avons besoin pour aider les gens à traverser cette pandémie, peu importe d’où ils viennent, leur race, religion, orientation sexuelle, identité de genre ou leur handicap », a déclaré Joe Biden dans un communiqué.

En novembre dernier, Sarah McBride était élue au Sénat de l’État du Delaware, devenant ainsi la première sénatrice transgenre des États-Unis.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant