Et si “What Do You Mean” de Justin Bieber avait été faite en 1985 ?

Écrit par Sylvain Di Cristo
Le 21.06.2016, à 16h04
02 MIN LI-
RE
Écrit par Sylvain Di Cristo
C’est le buzz du moment. Depuis quelques jours, vous avez peut-être eu l’occasion de voir passer sur le Web plusieurs montages visuels de Justin Bieber façon années 80. Et si vous n’avez pas cliqué dessus, vous êtes donc passé à côté d’une bonne poilade mais aussi d’un excellent travail de production sonore. Jerry Shen, musicien de jazz et dévelopeur Java pour une compagnie de télécoms de Saskatchewan au Canada, a déchainé Internet en postant sur son compte SoundCloud Tronicbox deux covers de Justin Bieber. Et il n’a rien vu venir. En quelques jours, sa reprise de “What Do You Mean” a perforé le million d’écoutes tandis que “Love Yourself” atteint presque aujourd’hui les 340 000 lectures. Le principe de ces deux covers ? “Et si le groupe de Michael Bolton reprenait du Justin Bieber ? Là, tu tiens un tube !” nous raconte-t-il.

Version originale

Version originale

Comment as-tu eu l’idée de ces reprises ? D’où vient cette attirance pour les années 80 ?

Les années 80 étaient tout simplement… sauvages ! Tu pouvais tomber sur des choses bizarres, cheap ou clairement étranges par rapport aux standards modernes. On a d’ailleurs pu voir des exemples de ce genre de choses se transformer en véritables phénomènes Internet (googlez “this aerobic video wins everything” et vous comprendrez de quoi je parle…).

Qu’est-ce qui t’a poussé à reprendre des chansons de Justin Bieber ?

C’est le genre d’idées un peu idiotes qui sortent au détour d’une discussion avec un pote : “Et si le groupe de Michael Bolton reprenait du Justin Bieber ? Là, tu tiens un tube !” Sauf que je l’ai réellement fait… 

La première fois que j’ai écouté tes deux reprises de Bieber, ça m’a immédiatement rappelé le générique de la série américaine Notre belle famille

Je suis sûr que je n’étais même pas né à ce moment-là, mais je vais aller checker !


Quels instruments as-tu utilisés pour les produire ? As-tu des équipements qui datent de cette époque ou travailles-tu sur software ?

J’ai des synthés vraiment bidons. Le plus proéminent est un VST gratuit, le SQ8L. C’est le meilleur son de synthé 80’s que tu peux trouver sur le Web, haut la main (peut-être que je devrais me mettre à Massive, comme tous les mecs cool…). Les drums viennent de samples gratuits que j’ai trouvés sur Internet (Google est définitivement ton ami) et je les ai empilés. Concernant la guitare et le saxophone, eux, sont des vrais instruments, je les joue moi-même.

tronicbox

Qui est l’homme derrière ce projet Tronicbox ?

Je suis né à la fin des années 80, juste assez tard pour louper tout le meilleur de cette époque. C’est probablement la raison pour laquelle je la trouve fascinante. Je suis développeur Java pour une compagnie de télécoms. Je créé des applications Web.

Qui suis-je ? Je viens de m’inscrire sur Twitch et j’aime conduire des voitures rapides et des avions de ligne très complexes. Du coup, je ponce Racing et Flight Simulators (Assetto Corsa, Microsoft Flight Simulator X). Même que je suis allé ce week-end à la plus grosse convention de simulation de vol d’Amérique du Nord (FlightSimCon 2016) !

Aussi, je puise mon inspiration dans les jeux vidéo japonais, type Chrono Trigger par exemple. Il y a eu un album qui reprenait la B.O. en version acid jazz, The Brink of Time. C’est l’un de mes disques préférés et pourtant je n’ai jamais joué au jeu !

   A lire également
Top 15 des BO électroniques de jeux vidéo

Sinon, la plupart de mes influences musicales proviennent du fait que je suis musicien de jazz. Ajouté à ça, la grande diversité des genres musicaux que j’écoute, de Charlie Parker à Miley Cyrus. Ce qui aide également, c’est que beaucoup de mes artistes préférés ont fait pas mal de choses dans les années 80, comme Jeff Lorber, George Duke, Michael Brecker et Pat Metheny.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant