Essonne : des organisateurs de rave party se font passer pour des documentaristes animaliers

Photo de couverture : ©D.R (Le Parisien)
Le 22.09.2020, à 11h26
02 MIN LI-
RE
©D.R (Le Parisien)
Photo de couverture : ©D.R (Le Parisien)
0 Partages
Pour organiser une fête illégale, des organisateurs de rave party ont réussi ce week-end à louer un terrain dans l’Essonne en se faisant passer pour… des documentaristes animaliers à la recherche de familles de renards.

Ce samedi 19 septembre, une rave party a attiré près de 3 500 personnes sur un terrain de moto-cross en Essonne (Île-de-France). Interrompue par la police à 6 heures du matin, la fête aura scandalisé les autorités locales et attiré l’attention de la presse. Mais c’est un nouveau détail de l’affaire qui fait aujourd’hui couler de l’encre : le pied de nez des organisateurs aux propriétaires des lieux.

Selon un article du Parisien, les initiateurs de la rave auraient sous-loué le terrain au gérant en lui tendant un piège, se faisant passer pour « des documentaristes animaliers » voulant filmer des renards… « On a visité le terrain ensemble. Ils m’ont dit qu’ils voulaient prendre des prises de vue de renards », explique le Président du club de moto-cross Aurélien Donge au Parisien. « Ils m’ont demandé à combien de temps j’habitais, et s’il y avait du voisinage autour. Je leur ai laissé les clés. » Il n’aurait pris connaissance de la fête que dimanche matin et malgré lui, en tombant sur des photos de son terrain sur les réseaux sociaux.

Aurélien Donge a déposé plainte lundi matin au commissariat de Draveil pour abus de confiance. L’article du Parisien stipule que les organisateurs avaient engagé une agence de nettoyage et que le propriétaire a pu retrouver son terrain relativement propre et sans dégradation.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant