Espace B : Le temple indé parisien rouvre ses portes après plus de 7 mois de fermeture administrative

Écrit par Alexis Tytelman
Le 12.03.2019, à 10h20
02 MIN LI-
RE
©D.R
Écrit par Alexis Tytelman
Victime d’une fermeture administrative en juillet dernier pour des raisons de sécurité, l’Espace B rouvre ses portes ce mercredi 13 mars. Un événement qui s’annonce d’ores et déjà comme un rendez-vous incontournable du mois de mars.


L’Espace B
, institution du 19ème arrondissement de Paris et temple des aficionados de musiques indés en tout genre  — du rock à la synthwave en passant par le hip-hop et la noise — vient tout juste d’annoncer sa réouverture, le 13 mars 2019, après presque 8 mois de fermeture administrative.

Une équipe artistique renouvelée autour de Vincent Cuny (ancien Chargé de communication à Villette Sonique ou La Station) et Raphael Dumont (ex-Nuits Sonores) s’occupera désormais de régaler les oreilles des parisiens. Interviewé par Timeout, Vincent annonce d’ores-et-déjà « quelque chose de riche et visionnaire », dans la continuité de l’histoire de ce lieu, réputé pour sa programmation pointue.

C’est donc en grande pompe que, via un post Facebook publié le 11 mars, la direction proclamait la « résurrection » du 13, rue Barbanègre avec la tenue d’un concert inaugural ce mercredi. Au programme, la venue du groupe post-punk Arrows of Love, invité par le collectif En veux-tu en v’là, sans oublier l’habituel couscous gratuit.

Initialement prévue pour un mois, c’est au grand dam d’une fidèle clientèle que la salle avait vu sa fermeture administrative prolongée par la préfecture. Contraint à mener une série de travaux et de mises au normes de sécurité et d’accès, L’Espace B avait été obligé de délocaliser ses événements dans d’autres salles de la capitale.

Plus d’informations sur le concert de réouverture sur la page Facebook de l’événement.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant