Elon Musk veut diffuser de la musique directement dans votre cerveau

Écrit par Emma Buoncristiani
Photo de couverture : ©D.R.
Le 23.07.2020, à 12h05
02 MIN LI-
RE
©D.R.
Écrit par Emma Buoncristiani
Photo de couverture : ©D.R.
0 Partages
La folie des grandeurs n’a pas de limite pour L’entrepreneur américain. Connu pour être à la tête de Tesla et SpaceX, Elon Musk  vient de donner naissance à Neuralink. Le projet ? Connecter l’humain et la machine grâce à un implant qui permettrait de streamer de la musique directement dans le cerveau des gens.

Rien ne semble effrayer Elon Musk et ses projets paraissent irréels. Neuralink, Le dernier en date, semble tout droit sorti d’un épisode de Black Mirror. Créée en 2016, l’entreprise a pour ambition de mettre au point des électrodes filiformes à implanter directement dans le cerveau, par neurochirurgie. Dans un premier temps, la priorité serait donnée aux personnes souffrant de lésions cérébrales, dans une perspective thérapeutique. À terme, le projet pourrait même aider traiter les patients atteints de la maladie d’Alzheimer ou de Parkinson.

Technologie développée par Neuralink.

De la musique dans la tête

Mais Elon Musk a déjà pour ambition d’étendre cette technologie. Neuralink pourrait ainsi servir à jouer de la musique… directement dans le cerveau humain. Une alternative aux écouteurs classiques, qui marchent, eux, sur un principe de conduction osseuse — faire vibrer la boîte crânienne pour créer un son. C’est en tout cas ce qu’il a confirmé sur Twitter, lorsque un ingénieur en informatique du nom d’Austin Howard lui a posé la question. « Si nous utilisons la technologie neuralink, pouvons-nous écouter de la musique directement à partir de nos nerones ? Ce serait super. » Réponse, sérieuse, d’Elon Musk : « n’hésitez pas à postuler chez Neuralink. » Le PDG de Tesla a également répondu par l’affirmative à deux internautes qui n’interrogeaient sur le fait de savoir si Neuralink pourrait servir à jouer de la musique dans le cerveau de ses utilisateurs.

Pour le moment, seuls des tests sur des primates ont été réalisés. L’entreprise voudrait commencer des essais sur des humains cette année, à condition, bien sûr, que la « Food and Drugs Administration », donne son accord éthique. Si pour le moment, le projet reste assez flou, Elon Musk devrait en dire plus sur le projet Neuralink lors d’une conférence le 28 août prochain.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant