Écologie : un festival utilise les excréments du public comme source d’électricité

Écrit par Alexis Tytelman
Photo de couverture : ©D.R
Le 27.08.2019, à 10h18
02 MIN LI-
RE
©D.R
Écrit par Alexis Tytelman
Photo de couverture : ©D.R
Dans la lignée des innovations écologiques de certains festivals, l’événement anglais Reading Festival a eu la bonne idée d’utiliser les excréments et l’urine de sons public pour générer de l’électricité. Ça vaut le coup de faire la queue aux toilettes sèches.

Personne n’aime les toilettes de festival. Étriquées, peu confortables, malodorantes, se transformant en fournaises dès que le soleil pointe… Un vrai cauchemar. Pour améliorer cette expérience tout en pensant à la planète, le Reading Festival – s’étant déroulé cette année du 23 au 25 août – a trouvé une idée de génie : convertir les gaz des festivaliers en énergie.

Comment fonctionne ce système ? Selon l’entreprise Thames Water, interrogée par le site Energy Live News, plusieurs centaines de milliers de litre d’eau usée seront collectées lors du festival. L’entreprise se chargera ensuite d’en extraire le gaz, contenu dans les excréments et l’urine. Ce dernier sera enfin utilisé pour générer l’électricité suffisante pour « alimenter deux maisons pendant une journée ».

Couronné d’un prix du meilleur festival aux Creative Green Awards en 2018, l’évènement n’en est pas à son coup d’essai. Promotion du covoiturage, “coaching vert”, compostage des déchets, récupération des équipements de camping… Le festival possède même une rubrique entière dédiée à l’écologie sur son site internet.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant