Écologie : les terrasses chauffées interdites dès l’hiver 2021-2022

Écrit par Marion Adrast
Photo de couverture : ©Valentine Rousseau
Le 04.08.2020, à 15h33
02 MIN LI-
RE
©Valentine Rousseau
Écrit par Marion Adrast
Photo de couverture : ©Valentine Rousseau
0 Partages
Les terrasses chauffées des bars seront bien interdites à partir de l’hiver 2021-2022. La mesure fait suite au Conseil de défense écologique de vendredi dernier et a été préconisée par les 150 Français réunis au sein de la Convention citoyenne pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre en France.

Cet hiver sera le dernier hiver des terrasses chauffées aux bars. Dès l’hiver 2021-2022, ces « aberrations écologiques », selon les mots de la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili, seront interdites. «J’entends évidemment les difficultés des cafetiers et des restaurateurs et c’est pourquoi cette mesure ne s’appliquera pas cet hiver, mais l’année prochaine. Nous allons mener des concertations et les accompagner dans cette transition », a-t-elle indiqué au Courrier Picard dimanche, avant de préciser lundi qu’il ne s’agissait en aucun cas d’un report de la mesure. À Rennes, l’interdiction est déjà en vigueur depuis le 1er janvier dernier.

Cette mesure, annoncée le 27 juillet suite au Conseil de défense écologique était préconisée, entre autres, par les 150 citoyens de la Convention citoyenne pour réduire les gaz à effet de serre en France. Selon le Parisien, près de 12 500 établissements seraient dotés de terrasses chauffées à Paris. Selon un calcul de l’association écologiste Negawatt, une terrasse chauffée de 75 mètres carrés équipée de cinq braseros au gaz équivaut à une voiture qui roulerait pendant 12 000 kilomètres pendant tout un hiver.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant