1 500 artistes électroniques s’engagent à bannir le plastique à usage unique de leurs concerts

Écrit par Cécile Giraud
Photo de couverture : ©D.R
Le 11.12.2019, à 15h54
02 MIN LI-
RE
©D.R
Écrit par Cécile Giraud
Photo de couverture : ©D.R
0 Partages
Cette semaine, 1 500 artistes issus des musiques électroniques ont décidé de bannir le plastique à usage unique de leurs concerts. Une belle mobilisation qui compte déjà dans ses rangs Richie Hawtin, Honey Dijon, ou encore Ben Klock.

#PlasticFreeParty. C’est le hashtag que le mouvement Bye Bye Plastic a choisi pour rendre les milieux festifs plus éco-friendly. Cette semaine, 1 500 artistes de musiques électroniques ont décidé de se joindre à la mobilisation. Comment ? En précisant sur leur rider (liste de demandes spécifiques d’un artiste) ne pas vouloir de plastique à usage unique dans leur loge.

Parmi les signataires, on retrouve Richie Hawtin, ANNA, Pete Tong, Honey Dijon, Ben Klock, Patrick Topping, Cassy, ​​Sven Väth, Nicole Moudaber, Eats Everything, Annie Mac et Archie Hamilton. Pour Vivie-Ann Bakos, alias Blond:ish, instigatrice du projet Bye Bye Plastic, « nous sommes dans un moment charnière absolu de l’évolution, où le changement est dans l’air, et le silence n’apporte pas de changement. L’ingrédient secret à ce changement, c’est la musique. C’est la colle la plus forte et le connecteur humain le plus solide. Nous ne pouvons pas oublier cela, alors utilisons-le à l’infini pour faire le bien.»

Une bonne nouvelle pour l’industrie musicale, qui tend ces dernières années vers une économie de plus en plus responsable.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant