Le Doliprane et l’aspirine ne sont plus vendus en libre-service en pharmacie

Écrit par Erwan Lecoup
Photo de couverture : ©D.R.
Le 06.02.2020, à 17h57
02 MIN LI-
RE
©D.R.
Écrit par Erwan Lecoup
Photo de couverture : ©D.R.
0 Partages
Depuis le 15 janvier 2020, les médicaments contenant du paracétamol, de l’ibuprofène et de l’aspirine ne sont désormais plus disponibles en libre-service. Il faudra désormais assumer sa gueule de bois au comptoir pour obtenir son précieux Doliprane, à présent placé derrière le pharmacien.

En octobre dernier, l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) annonçait vouloir cesser la vente en libre-service des médicaments contenant du paracétamol (Doliprane, Efferalgan) et autres anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), comme l’ibuprofène (Advil, Nurofen) et l’aspirine. C’est chose faite depuis le 15 janvier 2020. Désormais, ces cachets, les plus utilisés en automédication, sont placés derrière le comptoir des pharmacies.

Rassurez-vous, pour les gueules de bois difficiles, la fin du libre-service ne signifie pas pour autant l’obligation d’avoir une ordonnance pour s’en procurer. C’est à présent au bon vouloir du pharmacien qu’il est possible de se faire délivrer la célèbre petite boite jaune.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant