À voir : un docu retrace l’histoire de la plus grande rave queer jamais organisée en Angleterre

Photo de couverture : ©Skiddle
Le 20.01.2020, à 17h25
02 MIN LI-
RE
©Skiddle
Photo de couverture : ©Skiddle
0 Partages
Un documentaire revient sur les prémices de la soirée Homobloc, la plus grande rave queer que le Royaume-Uni ait pu abriter, organisée le 19 novembre 2019 à Manchester. Il part aussi à la rencontre des membres de Homoelectric, collectif à l’origine du projet, et aujourd’hui l’un des plus influents de la nuit mancunienne.

En novembre dernier se tenait la plus grande rave queer que le Royaume-Uni ait jamais accueilli : Homobloc. 10 000 ravers de toutes orientations et identités sexuelles se sont rassemblés entre les murs du Depot Mayfield, à Manchester, et ont dansé devant The Black Madonna, Larry Heard, Honey Dijon, Seth Troxler, Palms Trax, Todd Terje, HAAi, Young Marco… dans un esprit de tolérance, de respect et d’union. « Love is the message. »

Dans un documentaire de 25 minutes, l’équipe de Skiddle retrace l’histoire derrière la préparation d’un tel événement, et revient sur les débuts de Homoelectric, le collectif engagé à son origine. Les cofondateurs du projet, Luke Cowdrey (alias Luke Unabomber) et Kath McDermott, ainsi qu’un certain nombre de DJs, y racontent comment ce petit groupe de misfits s’est mis à organiser certaines des soirées les plus réputées et libérées de Manchester, si ce n’est du Royaume-Uni.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant