DJ Mehdi : une compile de 26 titres méconnus (et superbes)

Écrit par Trax Magazine
Le 14.09.2015, à 12h28
02 MIN LI-
RE
Écrit par Trax Magazine
Exit “Signatune”, “Lucky Boy”, “Pocket Piano” et “I Am Somebody”. Exit le “Gare du Nord” de Carte Blanche, ses compositions pour le 113, la Mafia K’1 Fry et Ideal J. Un fervent admirateur du parcours de DJ Mehdi sélectionnait récemment un certain nombre de titres du producteur parisien, méconnus du grand public et insérés au cœur d’une compilation qui refait surface à l’occasion de l’anniversaire de sa mort, hier. 

Le 13 septembre 2011, un événement tragique menait à la disparition de DJ Mehdi, auteur d’une discographie ample et conséquente, protéiforme et profondément remarquable. En son honneur, Julien Sens assemblait vingt-six titres méconnus, des raretés glanés çà et là sur Internet (notamment le blog Lucky Peeps, tenu par Mehdi et Fafi), dans les bacs de certains disquaires et du back catalogue du label Ed Banger.

“Les vinyles étaient plus compliqués à trouver, alors j’ai dû ruser pour les avoir. J’avais repéré le sample du film Wild Style dans un des morceaux. À l’époque, je faisais un stage en tant qu’attaché de presse chez Canal +. Nous devions justement parler de la sortie du film en DVD. Du coup, j’ai appelé Pedro Winter en baragouinant un prétexte un peu tordu pour lui dire qu’on souhaitait parler du disque de Mehdi. Résultat, j’ai reçu trois exemplaires du vinyle”, confiait ainsi Julien, interrogé par Konbini à cette occasion.

Si certains n’ont pu être recueillis, hélas (le remix du “Aerodynamic” des Daft Punk, notamment), les titres sélectionnés témoignent, au travers de l’ensemble qu’ils composent, des nombreux aptitudes et qualités de DJ Mehdi ; de son univers étendu et de ses aspirations. Présentée en mai dernier, la compilation SoundCloud se dévoile une seconde fois — en souvenir de sa disparition, quatre années auparavant.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant