Discogs répertorie les disquaires tenus par des personnes noires dans une liste collaborative

Écrit par Flora Santo
Photo de couverture : ©D.R.
Le 04.09.2020, à 14h46
02 MIN LI-
RE
©D.R.
Écrit par Flora Santo
Photo de couverture : ©D.R.
0 Partages
L’initiative est née sur le forum de Discogs, la gigantesque base de données musicale en ligne. Dans une démarche solidaire et de lutte contre le racisme, l’objectif est de répertorier tous les magasins de disque black-owned, appartenant à des personnes noires.

C’est Ben Kessler, utilisateur du forum de Discogs originaire de Washington D.C., qui est à l’origine de cette idée de liste collaborative. « Je me suis basé sur une liste de 10 disquaires appartenant à des personnes noires publiée par Okayplayer il y a quelques mois. L’article qui accompagnait la liste se penchait sur les difficultés auxquelles ont fait face les petits commerces quand tout a commencé à fermer », a-t-il déclaré à Discogs.

Une démarche solidaire dans un contexte de crise

En parallèle d’un contexte économique difficile lié à la crise sanitaire, l’initiative s’inscrit également dans le mouvement Black Lives Matter, élan de révolte, mais aussi de prise de conscience, ravivé par le meurtre de George Floyd aux États-Unis en mai dernier. Au milieu des émeutes qui s’en sont suivies dans le pays est née une volonté de de mettre en avant et de valoriser les vies, les communautés et les commerces noirs américains.

« À mesure que les média grands publics se sont intéressés aux meurtres injustifiés de personnes noires par la police, je pense que beaucoup de gens ont commencé à réfléchir à comment ils pouvaient dépenser leur agent différemment », a rajouté Ben Kessler. « Dans la mesure où quelqu’un se trouve dans cette position – à savoir qu’il ait la chance de toujours pouvoir acheter des disques pendant une pandémie mondiale – je me suis dit que ça tombait sous le sens de se montrer solidaire des disquaires noirs, en faisait ce petit effort. »

La liste répertorie pour le moment une trentaine de magasins de disque. L’initiative se veut internationale : n’hésitez donc pas à la compléter ici, avec les disquaires français ou internationaux que vous connaissez.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant