Disco/graph serait-il le futur de Discogs ?

Écrit par Sophia Salhi
Le 27.10.2015, à 20h13
02 MIN LI-
RE
Écrit par Sophia Salhi
Disco/graph est une visualisation interactive des relations entre les musiciens, leurs groupes et les labels où ils ont signé, qui s’appuie sur les données du site de référence, Discogs. En d’autres termes, toutes les données musicales – parfois insoupçonnées – qui gravitent autour d’un artiste, en un seul site.

« Toutes les données de Disco/graph sont dérivées de la database des discographies de Discogs : environ 4 millions d’artistes, 1 million de labels et 7 millions de releases, créant un réseau de plus de 70 millions de relations ». Vous avez le tournis ? Nous aussi.

Brassant alias, groupes, side-projects, labels, remixes, arrangements, bande-orginales, etc, le site Disco/graph est aussi exhaustif qu’agréable à explorer. Le projet, titanesque, sort de la cuisse de Josiah Wolf Oberholtzer, un web designer mordu de musique qui doit sans doute connaitre Discogs comme sa poche. Ishkhur a de la concurrence…

Guide pratique

Un point d’abord sur son mode de fonctionnement : les petits cercles représentent les artistes, les cerles plus larges représentent les groupes ; les lignes pleines illustrent les membres d’un même groupe, et les lignes pointillées, les alias.

L’interface, toute en mouvement, ne montre que 100 entrées en même temps, et il vous faudra donc double-cliquer sur les cercles pour réveler d’autres connections insoupçonnées. Et terminer sa journée en n’ayant rien fait d’autre.

Visitez Disco/graph

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant