Disclosure : le duo britannique sort un nouveau clip avec les rappeurs Slowthai et Aminé

Écrit par Marion Adrast
Photo de couverture : ©Island Records UK
Le 01.07.2020, à 12h26
02 MIN LI-
RE
©Island Records UK
Écrit par Marion Adrast
Photo de couverture : ©Island Records UK
0 Partages
Disclosure revient avec le titre “My High” de son nouvel album Energy prévu pour août 2020. Pour ce nouveau son, les deux frères originaires de Reigate en Angleterre ont collaboré avec les rappeurs Aminé et Slowthai.

« Nous avons toujours voulu travailler avec des rappeurs. Nous n’en connaissions tout simplement pas et nous n’avions aucun moyen de les contacter… Il n’y a pas beaucoup de rappeurs à Reigate », expliquent les frères britanniques Guy et Howard Lawrence dans un communiqué publié récemment. Le rêve de Disclosure a été réalisé puisque le duo de musique électronique vient de partager “My High”, le dernier titre de son album Energy dont la sortie est prévue en août. Le morceau est né d’une collaboration avec le rappeur britannique Slowthai et le rappeur américain Aminé.

Slowthai et Aminé apparaissent dans ce clip rythmé tourné au Mexique et à Los Angeles avant le confinement, terrorisant un homme en civière qui vient d’être renversé. « Écrire “My High”avec Aminé était très amusant. Il est hilarant et peut aussi être un très bon comédien. Il écrit si vite, c’est incroyable à regarder. Il a apporté tellement d’énergie à ce morceau déjà très dynamique que lorsque nous sommes rentrés à Londres en janvier, il nous a semblé qu’il n’y avait qu’un seul gars capable de lui donner la réplique… Slowthai », explique Disclosure.

Grande gueule, Slowthai avait d’ailleurs prévu la sortie de son premier album Nothing Great About Britain le jour de la date initiale du Brexit, le 17 mai 2019. Le rappeur britannique y critiquait fortement le départ du Royaume-Uni, qui selon lui mettait en avant le discours politique au détriment du bien-être social du pays.

Selon le site américain Hypebeast, Disclosure devrait également faire appel aux rappeurs américains Mick Jenkins et Common pour son album Energy.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant