Diplo et Major Lazer livrent un show historique à Cuba

Écrit par Théodore Hervieux
Le 09.03.2016, à 15h28
02 MIN LI-
RE
Écrit par Théodore Hervieux
Major Lazer et son leader Diplo se sont offerts à un public cubain déchaîné lors d’un concert gratuit sur l’île caribéenne. L’évènement aurait attiré près de 400 000 personnes, devenant le premier live américain sur le sol cubain depuis le dégel des relations diplomatiques entre les deux pays.


Qu’on porte Diplo dans son cœur ou non, l’évènement est historique. Dimanche 6 mars, à La Havane, près de 400 000 fans se sont massés autour du mémorial José Marti à l’occasion d’un concert gratuit donné par Diplo et son collectif Major Lazer, rapporte la chaîne américaine CBS (voir la vidéo ci-dessous). Après des dizaines d’années d’isolement quasi total, le rétablissement des relations diplomatiques entre Washington et La Havane laisse entrevoir un espoir pour les artistes étrangers et surtout américains de venir jouer sur le sol cubain. Ouvrant le bal, Major Lazer a livré le show “le plus important de leur vie”, selon les mots employés par Diplo. “Ils ne savent pas vraiment qui nous sommes, mais ils viennent pour la musique.” Ce concert a eu lieu dans le cadre d’un évènement off du festival Musicabana dont nous avions parlé précédemment dans Trax.

A LIRE ÉGALEMENT : CUBA A ENFIN SON PREMIER FESTIVAL DE MUSIQUE ÉLECTRONIQUE

Diplo et Major Lazer grillent ainsi la première place aux Rolling Stones, dont le concert est prévu le 25 mars prochain. Et ce juste après la visite officielle de Barack Obama les 21 et 22 mars, la première d’un chef d’état américain en fonction depuis 1928 (rien que ça) et sans nul doute la consécration de ce réchauffement. Dans son discours de politique générale (le fameux State of the Union address), mi-janvier – le dernier avant de passer la main – Barack Obama a d’ailleurs appelé le Congrès à lever l’embargo sur Cuba.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant