Deux films immanquables sur les musiques électroniques vont être projetés gratuitement à Paris

Écrit par Alexis Tytelman
Le 26.04.2019, à 12h24
02 MIN LI-
RE
©D.R
Écrit par Alexis Tytelman
Trax Convention, ce sera tout d’abord un marché au disque géant avec les meilleurs labels indépendants du moment, des DJ sets et lives à foison, un tremplin musical et une grosse dose de bonne humeur, le 4 mai prochain à Paris, à la Gaîté Lyrique. Mais ce sera également la venue de réalisateurs de films-documentaires, ainsi que de nombreux intervenants de renom qui, au coeur de la magnifique salle de l’Auditorium, discuteront de l’actualité des musiques électroniques et de la fête alternative. Récapitulatif du programme.


Le programme de Trax Convention, le grand salon des musiques électroniques qui se tiendra le 4 mai prochain à la Gaîté Lyrique, à Paris, se dévoile un peu plus de jours en jours… Dernière nouvelle, et non des moindres : la magnifique salle de l’Auditorium se transformera, à partir de midi, en vaste espace de discussion, conférences, tables rondes et projection de films. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette journée s’annonce stimulante.

   À lire également
La Gaîté Lyrique va accueillir les disquaires et labels français les plus cotés à la Trax Convention

À 12h15, ouverture des hostilités avec If I Think of Germany at Night de Romuald Karmakar. Un documentaire consacré à cinq pionniers de la musique électronique (Roman Flügel, Ricardo Villalobos…), qui ne se veut pas une enquête historique, mais plutôt une plongée au coeur de l’expérience vécue par ces cinq figures emblématiques. À 17H20, place à Everybody in The Place, film présenté par l’équipe du FAME Festival. Réalisé par Jeremy Deller en collaboration avec le festival FAME, Gucci et le magazine frieze, pour la série “Second Summer of Love”, ce film retrace l’histoire sociale du Royaume-Uni entre 1985 et 1993 — année de sortie de TB Resuscitation du duo Hardfloor. Sous le prisme de l’acid house et de la culture rave, cette oeuvre dévoile des archives inédites interrogeant l’histoire, mais aussi l’immédiate actualité de la fête alternative en Europe.

En ce qui concerne les conférences, à 15h, les organisateurs des festivals We Love Green, Hadra et Dub Camp converseront autour de la question « Peut-on faire des fêtes sans dommage pour la planète ? » À 16h, ce sera au tour de la DJ et patronne du label 99cts rcrds Miley Serious, Fanny du collectif La Créole, Nyoko, les créateurs de la marque drône, le collectif de prêt-à-porter conscient GAMUT, ainsi que la chroniqueuse mode de Radio Nova, Alice Pfeiffer, de débattre de la réappropriation de la mode par les acteurs de la musique électronique (et inversement). Enfin, à 18H30, une grande table ronde réunira des experts du monde de la nuit — dont Tommy Vaudecrane, président du syndicat Technopol — pour se demander “Où va la scène techno française ?” Entre l’explosion actuelle des musiques électroniques alternatives, l’émergence de nouveaux styles, le grand retour des raves, les dangers de la commercialisation à outrance et l’exposition Electro à la Philharmonie de Paris, les intervenants auront matière à s’épancher. 

Toutes les informations sont à retrouver sur la page Facebook de l’évenement Trax Convention.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant