Detroit : Un festival fait scandale en proposant des tarifs différents selon la couleur de peau

Écrit par Amaury Lelu
Photo de couverture : ©D.R.
Le 08.07.2019, à 17h23
02 MIN LI-
RE
©D.R.
Écrit par Amaury Lelu
Photo de couverture : ©D.R.
Accusé de discrimination, un festival de musiques afro-futuristes à Detroit a été contraint de modifier la tarification de ses prix. Les Blancs devaient payer une place 40$ contre 20$ pour une personne de couleur.

À Detroit, le festival Afrofuture Fest a été accusé par le site de gestion d’événements Eventbrite de proposer une tarification discriminatoire. Le prix d’une place pour les Blancs était doublé comparé à celui pour une personne de couleur.

Le festival Afrofuture fest s’inscrit dans l’afrofuturisme, un courant qui propose une interprétation fictionnelle du monde d’un point de vue africain. En augmentant le prix des places pour les Blancs, les organisateurs ont voulu rappeler que cette classe est privilégiée financièrement et culturellement face aux personnes de couleur. « Notre objectif est de faire en sorte que les jeunes de notre communauté puissent participer à l’édification d’une société plus juste, une société qui favorise spécifiquement l’équité plutôt que l’égalité », a expliqué Adrienne Ayers, co-directrice d’Afrofuture Youth, une association de Détroit à l’origine de l’événement.

   À lire également
Un DJ a été banni du club berlinois Tresor suite à des propos racistes

Les membres d’Afrofuture Youth ont reçu des menaces de la part des suprémacistes blancs américains et la rappeuse Tiny Jag a annulé le concert qui était prévu. Dans une déclaration à CNN, le site de vente de billets Eventbrite a soutenu que la société ne « permet pas les événements qui obligent les participants à payer des prix différents en fonction de leurs caractéristiques protégées telles que la race ou l’appartenance ethnique ».

Afrofuture Fest a donc changé la tarification de la billetterie avec une admission générale à 20$. Les organisateurs de la manifestation appellent les Blancs à des dons supplémentaires pour que l’inégalité historique avec les Noirs soit reconnue.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant