Des musiciens s’inspirent du goût du vin nature pour créer un morceau dans la nouvelle websérie d’Arte

Écrit par Cécile Giraud
Photo de couverture : ©Punkovino
Le 31.05.2019, à 10h42
02 MIN LI-
RE
©Punkovino
Écrit par Cécile Giraud
Photo de couverture : ©Punkovino
La nouvelle websérie Arte Punkovino fait taire la production industrielle du vin avec 10 épisodes barrés et libres, hackant les codes du docu classique, abordant le monde du vin tel qu’on l’aime : accessible et festif. Aujourd’hui, Trax vous fait découvrir ses épisodes coups de coeur en exclusivité, qui suivent deux producteurs de vin dont les saveurs sont retranscrites en musique par les compositeurs Flavien Berger et Prince Harry. Vinesthésie assurée.

La synesthésie, c’est le trouble de la perception des sensQuand certains visualisent des odeurs, d’autres composent des musiques avec des saveursDans la websérie Arte intitulée Punkovino, des producteurs de vins naturels voient se substituer au langage froid et scientifique du sommelier, celui, vivant et esthétique, de la “vinesthésie” des artistes de la scène underground. De la Géorgie à l’Allemagne en passant par les Baléares, Punkovino fait le tour d’Europe des punks des ceps, ces hommes et femmes qui ont troqué les intrants chimiques contre des cuvées naturelles. Trax vous dévoile en exclusivité ses épisodes coups de cœur, dont la synesthésie musicale est assurée par Prince Harry et Flavien Berger.

L’épisode 3 suit le “Pirate de Majorque” échoué aux BaléaresTarragonais d’origine, Eloi a eu le “déclic” il y a deux ans au Chili, un jour où un ami français lui ramène un vin sans sulfites. Avec quelques euros en poche, il décide de récupérer une vigne laissée à l’abandon. Pas bien loin d’être hors-la-loi, il joue au chat et la souris avec le gouvernement espagnol en s’échinant à valoriser des cépages autochtones oubliés… Le duo synth-punk énervé belge Prince Harry vient remuer tout ça dans une vinesthésie inébranlable, à l’image du producteur de vin perché dans son Château Piquita.

L’épisode 6 suit quant à lui Keti, une jeune vigneronne Géorgienne qui a su s’imposer dans un monde d’hommes, où le vin est fabriqué depuis 8 000 ans dans d’immenses jarres enterrées. Cap sur la région de la Kakhétie, au pied du grand Caucase, non loin de l’Azerbaïdjan… La vinesthésie psychédélique de Flavien Berger sublime le vin mystique et sensible “Gogo Wine” de la jeune femme bien dans son époque, “empoisonnée” depuis l’enfance par son père, lui aussi producteur.

Parce que les mots ne suffisent pas toujours pour décrire le vin, chaque épisode de la série est conclu par ces sessions de synesthésie musicale. Lundi 3 juin, rendez vous sur la page Facebook de Trax pour une nouvelle improvisation viticole avec le légendaire Arnaud Rebotini.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant