Derrick May fait face à une vague d’accusations pour harcèlement et agressions sexuelles

Écrit par Flora Santo
Photo de couverture : ©D.R.
Le 16.09.2020, à 13h31
03 MIN LI-
RE
©D.R.
Écrit par Flora Santo
Photo de couverture : ©D.R.
0 Partages
Le célèbre DJ et producteur américain Derrick May est accusé de plusieurs affaires d’agressions sexuelles. Les accusations ont été regroupées et communiquées par Michael James, un ancien collègue, également originaire de Détroit.

Edit du 18 septembre à 10h46 : Le 17 septembre, en réponse aux allégations, Derrick May a publié un communiqué officiel de son avocat via sa page Facebook.

Les accusations surviennent un mois après que le défunt Erick Morillo se soit rendu à la police suite à une affaire d’agression sexuelle. Dans une série de publications parues sur son compte Facebook, Michael James accuse Derrick May de « violer et d’agresser sexuellement des femmes depuis les années 80 ». Selon ses dires, il appuierait ces allégations sur une trentaine de témoignages qu’il aurait reçu.

James écrit : « De la même façon que Erick Morillo aurait fait une centaine de victimes présumées depuis les années 1990, Derrick May a des histoires venant de partout sur la planète. (…) Voilà ce que je peux vous dire avec certitude : pour chaque endroit où Derrick May a été booké, quelqu’un a une histoire concernant son inconduite sexuelle. Comme il est supposé pour Erick Morillo, Derrick May aurait développé un schéma qui consisterait en l’usage de drogues de viol à l’encontre de femmes. »

Ok, for a lot of people on my page, these allegations/revelations regarding Derrick May are new. People are right to not…

Publiée par Michael James sur Mercredi 9 septembre 2020

Michael James aurait publié régulièrement, depuis la fin de l’année dernière, de nombreuses plaintes d’agressions sexuelles visant le célèbre producteur de techno. Mais ce n’est que récemment que l’histoire a pris de l’ampleur, notamment après que James ait été contacté par l’avocat de Derrick May, dans une lettre lui demandant de cesser les publications sous peine de poursuites judiciaires. Un avocat aurait également déclaré à Your EDM que « les accusations de M. James sont absolument fausses. Derrick May se prépare actuellement à prendre les mesures judiciaires appropriées contre M. James ». Certains pensent d’autre part que ces allégations seraient en fait une façon pour l’ancien collaborateur de Derrick May de régler ses comptes avec lui, ce dernier n’ayant pas crédité sa contribution à la production du morceau “Strings of Life”.

En attendant, de nouveaux témoignages continuent d’être publiés sur les réseaux sociaux :

« J’étais là, j’étais journaliste pour un magazine techno et je n’oublierai jamais le jour où une femme est venue me voir pour me raconter ce que DM lui avait fait et m’avertir que les gens devaient savoir. » – @sara_scruton
« Après des années de silence, d’embarras et de honte, je veux prendre la parole. J’ai été agressée sexuellement par Derrick May, c’était il y a 13 ans lors d’un stage effectué dans un hôtel de luxe à Amsterdam. (…) C’était Derrick May, qu’est-ce que je pouvais faire ? C’était horrible. »

Le Paris Electronic Week, qui comptait sur la participation de Derrick May, a décidé d’annuler sa présence « en attendant un éclaircissement de la situation ».

Le 17 septembre, le principal intéressé a publié un communiqué officiel signé par son avocat via sa page Facebook. Il dément les accusations et accuse Michael James de vouloir le diffamer suite à leur désaccord concernant “Strings of Life”.

OFFICIAL STATEMENT It has come to our attention that a former Detroiter named Michael James has been making deeply…

Publiée par Derrick May sur Mercredi 16 septembre 2020
« Ces accusations sont absolument fausses, diffamatoires et portées dans le but de détruire la carrière professionnelle de Derrick May. Derrick May ne prend pas et n’a jamais pris de drogues, et il ne voudrait jamais avoir de relations sexuelles non désirées avec qui que ce soit. (…) Michael James est motivé par une dispute liée aux royalties qu’il considère mériter pour le morceau “Strings of Life” de Derrick May. Plutôt que d’en discuter comme un adulte, M. James s’en est remis à une campagne de salissage. »

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant