Croatie : Peggy Gou a été capitaine d’une croisière en bikini sur un bateau baptisé “Champagne”

Écrit par Trax Magazine
Le 09.11.2018, à 12h46
02 MIN LI-
RE
©Dominique Julian
Écrit par Trax Magazine
0 Partage
Trax était partenaire de cette édition 2018 du Sonus Festival en Croatie. Plus précisément, partenaire d’une boat party avec Peggy Gou aux platines. Car le Sonus Festival se décline aussi lors de cinq rendez-vous diurnes, sur les flots de l’Adriatique.

Article écrit par Olivier Pernot.
© Dominique Julian


Le bateau est ancré sur le port de Novalja, blanc, fier, avec un nom qui claque : « Champagne » ! Il est prêt à
larguer les amarres et à se balader dans lAdriatique. Sur une mer d’huile et sous un soleil de plomb, nous voilà partis pour une des boat parties du Sonus Festival. Aux platines, Peggy Gou, la reine des nuits londoniennes et berlinoises (D’Julz, Konstantin, Enzo Siragusa, Valentino Kanzyani vs Ian F. étaient au programme des autres escapades en mer). Quatre heures coupées du monde, à naviguer entre les îles, écouter de la musique, danser, boire. Et s’ennuyer aussi un peu parfois.

 

« Champagne » est en fait un vieux bateau pour promenades touristiques. L’étage inférieur, une grande cabine tout en bois, sorte de chill out désertique, sent un peu l’essence. Le pont supérieur, blindé, est transformé en dancefloor, avec des bars et un DJ booth qui surplombe la foule. La centaine de fêtards présents est massée dans cet espace réduit. L’après-midi commence par une heure et demie d’un set tech house sans relief, servi un DJ dont on a immédiatement oublié le nom. La seule éclaircie du mix sera l’apparition d’un dauphin dans les eaux bleutées de l’Adriatique. L’ennui est d’autant plus pesant qu’il est très difficile d’accéder au bar !

   À lire également
Peggy Gou part en croisière pour 4 heures de mix au large de la Croatie à bord du bateau Trax

Puis, Peggy Gou prend les platines et tout s’éclaire. Le registre de la house qu’elle mixe se danse sans problème. Même si on se dandine un peu mollement sous le soleil éclatant. Cette house s’écoute surtout : sur les basses rondes s’ajoutent des cuivres, des voix, une aération avec des claviers vintage ou des violons, et une bonne dose de coolitude. Mais attention, la DJ peut aussi facilement basculer dans un mix proche d’Abba et du film « Mamma Mia! » ou de la soirée salsa… Elle flirte avec certaines limites qu’elle ne franchit pas, heureusement. Sinon, on aurait pu fuir et rentrer à la nage !

 

Tout se déroule donc parfaitement sur le pont supérieur. Peggy Gou, casquette sur la tête, est le capitaine de cette croisière qui s’amuse bien et qui s’alcoolise fortement. Le public de cette teuf sur l’eau est multiple : petites nanas lookées, Anglais saouls et bruyants, touristes de l’Europe entière qui viennent faire la fête en Croatie. Le mix est bien plaisant, mais rien d’exceptionnel non plus. Le coucher de soleil est le climax de cette boat party, avec la rondelle rougeoyante de l’astre qui frôle la mer avant d’y plonger. L’arrivée de la nuit et le retour au port de Novalja devient alors épique : chacun donnant le maximum de ses forces pour accompagner la fin de cette escapade.

 

Dans la noirceur du ciel, les lumières dessinent la côte. Puis, le bateau s’approche et s’amarre lentement sur le quai. Il est temps de descendre de cette parenthèse enchantée.

0 Partage

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant