Pourquoi ces 5 artistes coréens vont rayonner derrière les platines en 2020

Écrit par Simon Clair
Photo de couverture : ©Ronja Falkenbach
Le 07.01.2020, à 17h20
02 MIN LI-
RE
©Ronja Falkenbach
Écrit par Simon Clair
Photo de couverture : ©Ronja Falkenbach
0 Partages
Jeune vivier des musiques électroniques, Séoul abrite une scène riche et effervescente, dont certains membres très actifs sont sur le point – si ce n’est pas déjà fait – d’exploser. Voici une liste de 5 DJs locaux à garder à l’œil ou à (re)découvrir.

Cet article est initialement paru dans le numéro #224 de Trax Magazine, toujours disponible sur le store en ligne.

DJ Bowlcut

Directeur musical de Seoul Community Radio, la station qui diffuse 24 heures sur 24 le meilleur de l’underground local, DJ Bowlcut est un pilier de la scène, une valeur sûre que l’on aura de fortes chances de voir à l’affiche chaque week-end : tous les clubs de Séoul s’arrachent son mélange de house leftfield et de techno, le Contra en tête.

C’est Qui

Un coup d’œil à leur Boiler Room suffit à s’en convaincre : la bonne vibe des « sœurs de b2b » Naone et Closet Yi est contagieuse. House, disco, electro, acid… Leur style iconoclaste les conduit, elles aussi, derrière les platines de tous les bons clubs de la ville. Profitez de votre passage à Séoul pour les voir jouer à domicile, car leur carrière internationale pourrait bien prendre prochainement son envol.

Park Hye Jin

En seulement un track, « I DON’T CARE », Park Hye Jin a explosé sur YouTube en 2018. Un an plus tard, la voilà en tournée dans les festivals du monde entier, affairée à prouver qu’elle est tout aussi capable de retourner les dancefloors que ses compatriotes Yaeji ou Peggy Gou, auxquelles on la compare souvent. Vous n’avez aucun prétexte pour manquer l’enfant prodige de la K-house.

Soyoon

Les passages en Corée de cette ambidextre de la slow trance et de l’EBM sont rares. Pour cause : elle est basée à Paris, où elle tient une résidence chez Rinse France et squatte les booths de la Machine, la Station, la Java… La house et la techno régnant en maître à Séoul, chaque retour au pays de Soyoon est la garantie de se retrouver au milieu d’un public de connaisseurs. 

Odd J

Aux côtés de son compère DJ 6TS, Odd J tient le disquaire Clique Records de Séoul, étape obligatoire pour les amoureux de vinyles et de trouvailles obscures. Profitez du passage pour tailler la bavette avec l’un des plus talentueux diggers du pays, et gardez un œil sur les soirées de Clique Records pour voir cet amateur de boogie, de dub et d’excentricités synthétiques en tout genre aux platines.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant