Franck Riester précise les conditions des “petits festivals” autorisés après le 11 mai

Écrit par Erwan Lecoup
Photo de couverture : ©Ludovic Marin / AFP
Le 16.04.2020, à 12h52
02 MIN LI-
RE
©Ludovic Marin / AFP
Écrit par Erwan Lecoup
Photo de couverture : ©Ludovic Marin / AFP
0 Partages
Le ministre de la Culture et de la Communication Franck Riester annonçait ce 16 avril au micro de France Inter que certains « petits festivals » pourraient être organisés « à partir du 11 mai prochain », avec comme priorité la sécurité du public et des intervenants. Une déclaration qui pose de nouvelles questions aux festivals ayant déjà annulé leur événement à cette période.

Édit du jeudi 16 avril à 18h00 : Interrogé cet après-midi lors d’une audition au Sénat, notamment sur la taille des festivals qui pourraient se tenir dès le 11 mai, et à quelles conditions, le ministre a répondu : « Un grand rassemblement, avec une foule de 3 000 personnes les uns sur les autres, ce n’est pas imaginable. Par contre, un petit festival rural, avec une scène, un musicien et 50 personnes, qui sont à un mètres les unes des autres, sur des chaises, et qui ont un masque et en ayant la possibilité de bien se laver les mains avec des produits spécifiques, on pourra tenir ces festivals-là. » Une hypothèse qui excluerait, de fait, les festivals de musiques électroniques.

Ce matin sur France Inter, le ministre de la Culture Franck Riester a annoncé que « peut-être les plus petits festivals » pourraient être autorisés à partir du 11 mai. « La priorité sera la sécurité du public, des artistes, des techniciens. Si les festivals peuvent s’organiser avec des jauges petites, et qu’il n’y a pas de problème pour les organiser, nous accompagnerons ces festivals », explique-t-il. Ces déclarations font suite à l’allocution d’Emmanuel Macron du 13 avril annonçant l’annulation de tous les grands festivals jusqu’à mi-juillet.

Réagissant aux probables 18 mois d’interdiction des grands rassemblements culturels en Allemagne, Franck Riester soutient que pour la France, ce « calendrier de précautions sanitaires » se trouve « sous l’autorité du Président de la République, du ministre de la Santé et du gouvernement », lesquels « décideront le moment venu ». Un plan spécifique de déconfinement doit également être préparé dans les 15 prochains jours, avance le ministre de la Culture, pour « être annoncé le plus rapidement possible ». Celui-ci souhaite que « la privation de spectacles vivants et de salles de cinéma soit la plus limitée ».

Des mesures pour les remboursements de billets et pour les aides aux intermittents

Selon M. Riester, la question du remboursement des tickets pour les festivals, déjà en place en Allemagne, a aussi été abordée, afin de ne pas grever les trésoreries d’événements en difficulté. « L’idée est […] de faire en sorte que celles et ceux qui ont déjà leur ticket le garde sous forme d’avoir pour un prochain festival. Nous y travaillons pour accompagner les festivals dans ce sens ».

Les intermittents du spectacle, en particulier ceux « sans contrats signés, qui ne sont pas aujourd’hui dans ces dispositifs de l’intermittence, ou auraient dû avoir leurs droits », derniers devraient pouvoir bénéficier d’un « fonds spécifique » en collaboration avec Audiens, spécialiste des questions sociales pour l’intermittence, « pour que personne dans l’intermittence ne soit laissé sur le bord de la route ». Une mesure qui pourrait concerner certains des artistes, notamment DJs et producteurs de musique électronique, qui ne remplissent pas les critères de l’intermittence et se trouvent sans ressource.

Si cette prise de parole attendue répond à certaines questions du secteur événementiel, elle vient aussi ajouter un flou pour de nombreux organisateurs de festival quant à l’avenir incertain de leur structure. Quel est le nombre de participants de cette jauge réduite ? Que répondre aux petits festivals ayant déjà annulé leur événement après l’allocution du président de la République lundi 13 avril ? Pour certains événements, ces imprécisions pourraient être lourdes de conséquences.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant