Comment une intelligence artificielle est devenue l’un des graphistes les plus en vue de Russie

Écrit par Trax Magazine
Photo de couverture : ©Art Lebedev Studio
Le 28.07.2020, à 17h14
02 MIN LI-
RE
©Art Lebedev Studio
Écrit par Trax Magazine
Photo de couverture : ©Art Lebedev Studio
0 Partages
Avant que la supercherie ne soit révélée à ses clients, le faux graphiste Nikolay Ironov a réussi pendant un an à se faire passer pour un designer de renom.

Depuis presque un an, les logos de Nikolay Ironov sont un peu partout. On peut les apercevoir sur des nouveaux produits, dans des chaines de restaurants, sur des canettes de bières et même chez certains influenceurs. En tout, c’est plus d’un vingtaine de projets commerciaux sur lesquels apparait le mystérieux designer que tout le monde s’arrache comme le nouveau graphiste en vogue. Sauf que le Nikolay Ironov en question n’a jamais existé. Il s’agit en effet d’une intelligence artificielle créée de toutes pièces par le studio de design russe Art. Lebedev Studio dans le but de générer des logos adaptés aux requêtes et aux demandes formulées par n’importe quel client.

Et le stratagème semble avoir remarquablement fonctionné puisque sur le site de The Next Web, le directeur artistique du studio Sergey Kulinkovich affirmait que « beaucoup de nos clients étaient satisfaits du résultat avant de connaître Nikolay. » Dans la pratique, l’I.A derrière Nikolas Ironov fonctionnait en s’appuyant sur un texte descriptif et des mots-clefs que lui donnaient au départ des utilisateurs humains pour définir l’entreprise souhaitant refaire son logo. L’algorithme retravaillait ensuite ces informations pour créer la nouvelle identité graphique du client, tant en terme de formes que de couleurs.

Et si les créations de Nikolay Ironov ne sont pas toutes réussies, Sergey Kulinkovich précise que le but derrière cette expérience est avant tout de développer de nouvelles directions graphiques et visuelles vers lesquelles un être humain ne se serait peut-être pas naturellement allé : « Certaines de ses œuvres peuvent paraître relativement folles, voire laides. Notre défi est de trouver de nouvelles choses dans le design graphique et de créer des œuvres contrastées et vraiment uniques. » Que les graphistes du monde entier soient rassurés : Nikolay Ironov reste donc avant un simple outil.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant