Comment la station sud-coréenne Seoul Community Radio fait exploser la scène locale à l’international

Écrit par Simon Clair
Photo de couverture : ©D.R.
Le 19.09.2019, à 12h28
03 MIN LI-
RE
©D.R.
Écrit par Simon Clair
Photo de couverture : ©D.R.
Depuis 2016, Seoul Community Radio met à l’honneur les meilleurs DJ’s de la scène coréenne en diffusant sur Internet des sets en live vidéo. Rencontre en Corée du Sud avec l’une des stations radio les plus enthousiasmante au monde.

Il y avait de quoi être surpris. À la fin du mois de juillet dernier, sur une toute petite île baptisée Ortigia au large de Syracuse, il était en effet possible de voir jouer quelques-uns des DJ’s les plus pointus de Corée du Sud, installés en plein milieu du marché du coin. Suite à une invitation faite par le festival Ortigia Sound System, la station de radio Seoul Community Radio était en effet à l’honneur, proposant bon nombre de sets mixés par des DJ’s venus directement du Pays du matin calme. « On organise beaucoup de soirées, que ce soit des événements type warehouse ou sur des festivals où on nous laisse inviter les DJ’s qu’on veut. C’est ce qui permet à notre petite station d’avoir une visibilité en delà de la Corée du Sud, » explique avec un accent prononcé Richard Price, un Anglais souriant sans lequel « SCR » n’existerait sûrement pas. Et comme le sens de l’accueil british n’a pas de limite, il donne rendez-vous à Séoul, directement dans les studios de la station, pour comprendre un peu mieux pourquoi SCR est sans conteste l’une des radios les plus enthousiasmantes du moment.

C’est au fin fond du quartier d’Itaewon, à deux pas des nombreux clubs underground, que s’est installée Séoul Community Radio, lancée en 2016. « Ici, nous sommes dans une zone qui va bientôt être détruite. Ce sont des vieilles maisons coréennes où il fait trop froid l’hiver et trop chaud l’été, » plaisante Richard en accueillant ses visiteurs d’une bière fraîche tout en faisant visiter les lieux divisés en trois pièces : un petit salon aux murs recouverts de posters et de stickers, une salle remplie d’un ordinateur et de post-it en tout genre dont l’un d’eux indique « Comment faire pour ne pas passer par Facebook ? », et bien sûr une cabine d’enregistrement où trône fièrement deux platines devant un fond vert et une caméra. C’est ici que sont filmés les nombreux DJ sets diffusés en vidéo live sur internet. Pour mettre tout ça sur pied, Richard a plaqué son poste de publicitaire dans une agence en Inde pour rejoindre Séoul où la vie nocturne l’a immédiatement séduit : « La station a été lancée en grande partie, car je voyais beaucoup de Coréens revenir de voyages en Europe ou aux États-Unis avec des goûts musicaux un peu différents de ceux des autres Coréens. Après être partis en année d’études à Londres, ils se mettaient par exemple à écouter M.I.A ou Sega Bodega. En revenant à Séoul, ils ont commencé à jouer ce genre de musique, mais en y mettant une touche vraiment coréenne. SCR a été créée pour leur donner un endroit où jouer cette musique. »

C’est donc autour de Seoul Community Radio que s’agrège désormais une bonne partie de la scène locale, avec des DJ’s comme C’est QuiDJ BowlcutConan, S.O.N.S et beaucoup d’autres. C’est aussi par ici qu’a transité une bonne partie des nouvelles stars coréennes des musiques électroniques. Richard bombe le torse : « Beaucoup de gens voient SCR comme une sorte de tremplin pour les talents d’ici. Park Hye-Jin a par exemple joué chez nous quand personne ne la connaissait. Même chose pour Peggy Gou. » À cela s’ajoute une liste à rallonge d’invités internationaux, parmi lesquels les Français Vladimir CauchemarKing Doudou ou Panteros666.

Pour ceux qui n’ont donc pas la chance d’aller faire un tour en Corée du Sud (ou en Sicile), on ne peut que leur conseiller d’aller jeter un œil à la chaîne YouTube de Séoul Community Radio, et de lire le numéro 224 de Trax Magazine dédié en grande partie à la nuit coréenne et plus particulièrement à la scène de Séoul.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant