Vestiges de l’ancien couvent des Carmélites, la première pierre de la chapelle est posée par le roi Louis XIII et son épouse Anne d’Autriche, le 1er juillet 1622, année de canonisation de sainte Thérèse d’Avila. Le roi s’est engagé à donner 25000 livres pour mener à terme la  construction de l’édifice mais il ne tient pas sa promesse. Les travaux débutent grâce au président des enquêtes du parlement de Toulouse dont les cinq filles étaient moniales de cet ordre. Le décor peint habillant la voûte lambrissée et les murs, réalisé par les artistes Rivals et Despax, est un ensemble unique dans le Sud-ouest par la qualité des peintures et par la richesse iconographique. 

Chapelle des Carmélites

Voir le site web

Vestiges de l’ancien couvent des Carmélites, la première pierre de la chapelle est posée par le roi Louis XIII et son épouse Anne d’Autriche, le 1er juillet 1622, année de canonisation de sainte Thérèse d’Avila. Le roi s’est engagé à donner 25000 livres pour mener à terme la  construction de l’édifice mais il ne tient pas sa promesse. Les travaux débutent grâce au président des enquêtes du parlement de Toulouse dont les cinq filles étaient moniales de cet ordre. Le décor peint habillant la voûte lambrissée et les murs, réalisé par les artistes Rivals et Despax, est un ensemble unique dans le Sud-ouest par la qualité des peintures et par la richesse iconographique. 

La sélection trax

Club Trax : Antal & Alexander Nut

00H . La Belle Electrique Grenoble