Clermont-Ferrand : le club One O One (101) pourrait bientôt fermer ses portes

Écrit par Emma Buoncristiani
Photo de couverture : ©One O One
Le 10.03.2020, à 17h45
02 MIN LI-
RE
©One O One
Écrit par Emma Buoncristiani
Photo de couverture : ©One O One
0 Partages
Ce mardi 10 mars, le club One O One (101), basé à Clermont-Ferrand, a annoncé sur sa page Facebook une mise en vente de l’établissement. Attachés au lieu, les employés craignent de le voir fermer ses portes et affichent leur envie commune de trouver un repreneur.

Malgré un succès grandissant du club clermontois depuis son ouverture en septembre 2011, l’existence du One O One (101) est actuellement en péril. Comme le mentionne l’établissement dans un communiqué sur Facebook : « son gérant a pris la décision de changer d’horizon », entraînant sa mise en vente inopinée.

« On a besoin de quelqu’un qui croit en nous ». Les salariés manifestent leur appréhension quant à la possible fermeture de l’établissement. « Nous avons besoin d’une personne qui serait prête à investir, reprendre l’idée artistique et garder les actuels employés ». L’idée est de faire perdurer ce lieu de fête et de culture pour Clermont.

Depuis son ouverture en septembre 2011, le club géré par Christophe Vonwill a su se faire une place sur la scène électronique française. Sa programmation artistique s’inscrit dans une volonté affichée sur leur site Internet de « défendre des courants artistiques émergents », se rapprochant plus d’une salle de spectacle que d’une boîte de nuit de province. « Voir ainsi ce projet prendre fin de façon prématurée aurait un goût amer d’inachevé », manifeste le club sur sa page Facebook. Pour le moment, il est difficile d’en savoir plus sur les conditions de reprise, mais la course aux investisseurs est bel et bien lancée. 

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant