Ce test permet de calculer son “âge musical” à partir de ses morceaux préférés

Écrit par Erwan Lecoup
Photo de couverture : ©D.R
Le 09.01.2020, à 11h25
02 MIN LI-
RE
©D.R
Écrit par Erwan Lecoup
Photo de couverture : ©D.R
0 Partages
Le site Internet de La Tribune de Genève a publié une étude anonyme calculant “l’âge musical” des auditeurs de Spotify. Les statistiques, basées sur les 100 chansons les plus écoutées des abonnés, permettent de les classer en 4 générations, mais surtout de pouvoir réaliser ce test soi-même et vérifier si ses goûts musicaux sont dépassés ou plus jeunes que soi.

Un test anonyme réalisé par La Tribune de Genève s’est servi de l’interface de programmation (API) de la plate-forme de streaming Spotify pour calculer “l’âge musical” de ses abonnés. Les écoutes favorites situées dans le top 100 de ces derniers ont été comparées entre celles de tous les utilisateurs. Le site détermine ainsi une position par rapport à la moyenne des autres auditeurs, selon certains critères : popularité, gaieté, dansabilité, énergie, durée de la chanson, mais aussi si elle est parlée ou chantée par exemple.

Découvrir son “âge musical”

Le logiciel a alors permis de calculer les 100 chansons les plus écoutées de chaque génération, en les répartissant dans 4 catégories, afin d’analyser si les tendances suivent les périodes de naissance :

  • Génération Z : née après 1994, âgée de moins de 25 ans
  • Génération Y : née entre 1981 et 1994, entre 25 et 38 ans
  • Génération X : née entre 1965 et 1980, entre 39 et 54 ans
  • Baby-boomers : nés entre 1946 et 1964, entre 55 et 73 ans

Grâce à ce système innovant et aux statistiques relayées par l’étude, il est même possible de faire le test soi-même afin de découvrir dans quelle génération musicale on se situe, pour ainsi obtenir son “âge musical” et savoir si nos tubes préférés sont dans l’air du temps, ou bien s’ils sont déjà has been.

Les styles de musique préférés des générations

Spotify classant ses chansons en dizaines de genres, le test établit un graphique qui met en avant les 4 styles majoritaires. En observant les statistiques qui résultent de cette étude, on peut ainsi se rendre que le triomphe du rap dans la jeune génération est frappant, a contrario du rock. Et que même la pop qui dominait clairement auprès de toutes les générations précédentes est aujourd’hui dépassée. Alors que la musique électronique, quant à elle, garde une certaine constance.

Pour réaliser le test, rendez-vous sur le site de la Tribune de Genève.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant