Une carte interactive montre l’impact de la pandémie sur la scène électronique en temps réel

Écrit par Emma Buoncristiani
Photo de couverture : ©Kepler
Le 17.03.2020, à 16h46
02 MIN LI-
RE
©Kepler
Écrit par Emma Buoncristiani
Photo de couverture : ©Kepler
Avec les restrictions sanitaires relatives à la propagation progressive du coronavirus, les clubs ferment les uns après les autres autour du monde. Même sort pour les festivals qui doivent annuler ou reporter leurs dates. Pour rendre compte de l’impact de cette crise sur le milieu de la nuit et de son évolution, Stephen Titmus, chef de produit chez Resident Advisor, a réalisé une carte interactive.

Afin de rendre compte de l’impact qu’a la pandémie du coronavirus sur la scène électronique mondiale, le site Resident Advisor a mis en ligne une carte interactive par le biais de la plateforme Kepler. Réalisée par Stephen Titmus, elle recense la majorité des clubs fermés ou des événements annulés en raison de la crise sanitaire. Il est même possible de déplacer un curseur temps pour voir la chronologie des annulations.

Sans surprise, les résultats sont accablants : la situation n’a fait qu’empirer depuis le mois dernier. Chaque point sur la carte représente une scène de musique électronique contrainte de s’arrêter.

Évolution du nombre de lieux impactés par le coronavirus dans le monde.©Resident Advisor

Un graphique montre également l’évolution des fermetures au niveau mondial depuis un mois. On remarque deux montées importante. Une première aux alentours du 10 mars, date à laquelle l’Italie prenait des mesures drastiques pour éviter la propagation du Covid-19. Et une seconde encore plus importante après le 14 mars, où la France et l’Espagne notamment ont suivi les Italiens dans la lutte contre cette pandémie. Selon cette courbe, le nombre de clubs fermés et d’événements annulés à ce jour s’élèverait à près de 800 à travers le monde. Mais comme ce n’est pas une raison pour se laisser aller, nombre d’artistes proposent streamings ou podcasts à écouter à domicile. À vos enceintes !

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant