Cannes : la projection du dernier film d’Abdellatif Kechiche a tourné à la séance de “ciné-clubbing”

Écrit par Simon Clair
Photo de couverture : ©D.R
Le 24.05.2019, à 17h36
02 MIN LI-
RE
©D.R
Écrit par Simon Clair
Photo de couverture : ©D.R
Lors de la projection à Cannes du film Mektoub My Love : Intermezzo d’Abdellatif Kechiche, le public du festival s’est retrouvé propulsé malgré lui au cœur d’une longue nuit de fête, de musique électronique et de sexe dans un club de Sète.

C’est à deux heures du matin, dans la nuit du Festival de Cannes, que s’est terminée la projection tant attendue de Mektoub My Love : Intermezzo, le deuxième volet d’une série de films dédiés à la jeunesse entamée il y a deux ans par le réalisateur Abdellatif Kechiche. De la salle, le public de Cannes est ressorti éreinté, parfois en colère, parfois ébahi après un film monstre de 3h28 qui a laissé le festival sous le choc. « C’est du ciné-clubbing », pouvait-on entendre dans la bouche de certains journalistes ayant vu l’objet en question, dont les trois quarts se passent en temps réel pendant une nuit dans une discothèque de Sète.

   À lire également :
Cannes : Les tenues de Kiddy Smile sur le tapis rouge ont bousculé “les codes de l’élégance à la Française”

Avec ses longues scènes s’étirant dans le temps comme le ferait une fête techno, sa musique assourdissante passant du disco à l’acid house ou la trance (Lil Louis, Sunbeam, Quench), Mektoub My Love : Intermezzo serait donc une expérience radicale de son et de lumière, se rapprochant d’avantage d’une soiré en club que d’un film à proprement parler. C’est ce qui explique sans doute à la fin de cette projection les réactions parfois vigoureuses de spectateurs éprouvés, qui ne s’attendaient pas à se retrouver embarqués dans une telle chevauchée nocturne. Pour eux, Abdellatif Kechiche n’aura fait qu’une rapide déclaration à la fin de la séance : « Je m’excuse de vous avoir retenus sans vous prévenir et voilà… je m’en vais. »

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant