Bruxelles : tous les week-end, les open air Listen! réunissent la crème de la scène belge

Écrit par Trax Magazine
Photo de couverture : ©Alex Vasey
Le 11.08.2021, à 10h55
03 MIN LI-
RE
©Alex Vasey
Écrit par Trax Magazine
Photo de couverture : ©Alex Vasey
En partenariat
avec
Logo VisitBrussels logo
0 Partages
Après sept années d’existence passées à fédérer les nouveaux talents belges, le festival le plus cool de Bruxelles inaugure un nouveau format “Summer in the city” : chaque week-end jusqu’à la mi-septembre, des open air gratuits vont fleurir dans plusieurs spots de la capitale européenne. Petit tour du propriétaire.

« T’imagines pas le nombre de Parisiens qui nous contactent parce qu’ils veulent venir au festival à Bruxelles ». Dirk de Ruyck s’étouffe presque de joie au téléphone. Il y a sept ans, il fondait avec une équipe de fidèles le Listen!, un festival un temps confidentiel mais qui allait très vite s’imposer comme une référence des rendez-vous électroniques au Bénélux, et faire parler de lui jusqu’à Paris. « On est parti d’un petit truc et en 5 ans, on s’est retrouvé à organiser un événement pour 20 000 personnes », se félicite encore Dirk dans un français aux accents flamands. 

Le succès du Listen! tient, d’après son fondateur, à l’esprit initial du festival : mettre en valeur la scène bruxelloise dans une programmation électronique internationale. « Notre équipe s’occupe de la production de l’événement, et côté artistique, on s’associe aux collectifs Bruxellois. Ça nous permet de faire un festival qui soit à l’image de la ville et un peu unique », détaille Dirk. 

Des open air tout l’été 

Cette année, pour sa septième année d’existence qui devrait mettre fin – on l’espère – aux interruptions sanitaires, le Listen! se réinvente. Le festival lance un format au long cours tout l’été, “Summer in the City”, le fruit d’une discussion avec les autorités publiques locales : « La Région de Bruxelles-Capitale nous a contacté pour imaginer une série d’événements qui puissent animer la ville jusqu’à la mi-septembre ». L’équipe du Listen! et les collectifs locaux ont bien travaillé et proposeront au public d’investir chaque week-end des lieux plus ou moins défricheurs, partout en ville. « Notre but, poursuit Dirk, c’est de faire un événement inclusif, qui puisse parler à tout le monde et pas juste aux gens aisés du centre ville. » Le festival s’associe donc avec des collectifs LGBTQI+ locaux et investit des quartiers populaires de Bruxelles : « On a prévu d’organiser un open air à La Vallée, un lieu ouvert dans le quartier de Molenbeek-Saint-Jean. c’est un endroit très populaire dans ce quartier et ça nous tenait à cœur d’y être présent. »

À compter du jeudi 5 août et jusqu’au 12 septembre, des open air bourgeonneront chaque week-end. Et chaque événement sera curaté par un collectif différent. Jeudi 5 août, c’est Le Motel qui se voyait confier les clés de la programmation. Le producteur bruxellois montait sur la scène de la Manchester Plage à Molenbeek, au sein du Brussels Drum Syndicate (Le Motel x DJ JM x De Grandi), et aux côtés de Lander & Adriaan. Autre rendez-vous attendu : l’open air de ce dimanche 15 août confié à Deep In House, collectif bien ancré à dans la capitale belge, qui s’offre le live de POLAR INERTIA, pour un événement techno. 

« À titre personnel, j’ai bien bien hâte de me rendre aux événements programmés par Crevette Records et Kiosk Radio », s’impatiente Dirk. Dans la ligne de mire de l’organisateur : le set de Tornado Wallace, invité par Crevette records, disquaire et moteur de l’underground belge, le 22 août prochain dans le tiers-lieu de Circle Park. Quant à Kiosk, la webradio poumon de la scène locale, la programmation de leur événement prévu le 5 septembre prochain devrait être dévoilée sous peu. 

Tous les open air Listen! sont gratuits. La programmation complète est à retrouver sur la page Facebook de Listen!.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant