Boris Brechja va faire trembler le théâtre antique d’Orange lors d’une rave minimale géante

Écrit par Tschani Boulens
Le 19.07.2019, à 15h38
02 MIN LI-
RE
©D.R
Écrit par Tschani Boulens
Accueillant habituellement des compagnies théâtrales et autres professionnels du spectacle vivant, le théâtre antique d’Orange va être investi par le parrain de la techno minimale allemande Boris Brejcha et l’étoile montante néerlandaise Reinier Zonneveld. Ça se passe le 5 septembre, à l’occasion du Positiv Festival.

Une soirée électronique dans le théâtre antique d’Orange ? C’est ce que prévoit le Positiv Festival pour le 5 septembre prochain. Auparavant, il avait notamment investi la tour de La Madone à Bellegarde ou les Docks Des Suds à Marseille.

Au programme, un line up 100% électronique avec le vétéran de la minimale masqué Boris Brechja et le jeune prodige néerlandais Reinier Zonneveld en têtes d’affiche. Pour représenter la scène locale, le beaucairois Nicolas Cuer sera accompagné des productions mélodiques de Markus Volker ainsi que du producteur de tech house Laugix.

Construite au Ier siècle avant J.-C., l’arène romaine avait déjà accueilli une autre légende de la techno le 11 juillet dernier : Jeff Mills. Ce dernier y avait alors joué avec l’orchestre symphonique d’Avignon-Provence lors d’un live rétro-futuriste impressionnant. 

Toutes les informations sont à retrouver sur la page Facebook de l’évènement.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant