Bordeaux : une ancienne base à sous-marins va accueillir la première Boiler Room de la ville

Écrit par Tschani Boulens
Le 30.08.2019, à 11h11
02 MIN LI-
RE
©D.R.
Écrit par Tschani Boulens
Le 27 septembre aura lieu la première Boiler Room de la région bordelaise. Organisée par le collectif tplt dans un ancien hangar à sous marin, son line up sera 100% français pour une soirée entre techno, indus et expérimental, le tout filmé et retranscrit par Boiler Room. Naturellement.

Une soirée techno dans un hangar à sous-marin désaffecté ? C’est bien le programme de la première Boiler Room du sud ouest qui va se dérouler le 27 septembre dans un lieu chargé d’histoire, une base à sous marins de la seconde guerre mondiale. Avec un line up 100% français réuni par le collectif tplt, moteur depuis 7 ans de la vie culturelle bordelaise, cette soirée s’annonce déjà démente.

« Tplt detient un grand rôle de défricheur de talents et essaye de mettre en lumière des artistes locaux pas encore bien connus du public, explique Pablo Salut l’attaché de presse de tplt. C’est aussi ce qui a convaincu Boiler Room de nous donner les rênes pour organiser cette soirée ». Afin de coller à cette ambiance brute et industrielle, l’enfant prodige du coin Djedjotronic, qui s’est fait connaître avec son EP Abyssal Zone, sera l’un des invités de cette soirée exclusive, accompagné d’Epsilove et ses sets aussi bien electro que techno, en passant par de l’acid, ou encore Jann et son EBM aux influences punk. Enfin, 2 duos résidents de tplt prendront possession des patines, Superlate & Theorama, pour une sélection qui s’annonce futuriste et expérimentale. Pour terminer, Blumm & Insulaire, fins connaisseurs des rythmes du monde et de tracks indus mettrons à feu et à sang la région d’Aquitaine.

« Boiler Room voyant la vie nocturne bordelaise bouillonner ces dernières années était en discussion depuis longtemps avec tplt pour organiser une Boiler Room dans la région. Mais pour organiser la première ils voulaient un lieu vraiment extraordinaire » continue-t-il. La base sous marine peut effectivement être décrite comme un lieu extraordinaire. Construite par les nazis entre 1941 et 1943, cette base servant à abriter les sous marins allemands est utilisée depuis 2 ans pour accueillir des expositions artistiques éphémères. tplt et Boiler Room souhaitent donc faire revivre ce lieu mystique afin de souligner l’histoire du patrimoine bordelais.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant