Bogotá : les meilleurs spots de la ville à découvrir lors du festival Bogotrax avec le collectif Techsound

Écrit par Erwan Lecoup
Le 07.02.2022, à 11h21
04 MIN LI-
RE
Écrit par Erwan Lecoup
0 Partages
A l’occasion du festival Bogotrax organisé dans la capitale colombienne, Trax est allé à la rencontre de Sonico : DJ, producteur et membre fondateur du collectif Techsound. Après deux ans de pause dûs à la pandémie, l’événement est de retour du 10 au 20 février 2022 à Bogotá. C’est l’occasion rêvée de partager les meilleurs spots de la ville dans une ambiance 100% colombienne.

Artículo también disponible en español. / Article également disponible en version espagnole.

Événement avant-gardiste de la scène underground colombienne depuis 2004, Bogotrax appartient à toute personne souhaitant ajouter sa pierre à l’édifice. « C’est une plateforme et un laboratoire socio-artistique qui s’appuient sur la culture musicale pour se développer dans toute la ville. Bogotrax, c’est l’indépendance, l’autogestion et la transmission des connaissances », résume parfaitement Sonico. Chaque année l’événement est différent, souhaitant se réinventer et s’adapter à l’actualité à travers sa programmation.

Berceau de la musique underground colombienne

Bogotrax n’est pas uniquement un festival centralisé autour de l’organisation de soirées, mais il s’appuie sur celles-ci pour proposer de nombreuses activités telles que : ateliers, circuits urbains, reconquête de l’espace public, mise en avant de nouveaux talents, action dans les quartiers, journées dans les prisons, etc. « La fête n’est qu’un des nombreux aspects de l’événement », précise le DJ fondateur de Techsound.

Si Bogotrax a la réputation d’être un événement underground, c’est par le biais de ses initiatives qui font partie d’un réseau de collaboration où le partage des connaissances est fondamental dans un cadre d’inclusion et de libre pensée. « Underground parce que les expressions interdisciplinaires qui ne sont pas habituellement prédominantes et qui ont besoin d’un espace d’interaction y sont découvertes et exposées », explique Sonico. « Si la musique électronique est le principal axe fédérateur du festival, ce n’est pas le seul. La transcendance va au-delà des styles et se concentre davantage sur une expression artistique souvent idéologique ».

Bogotrax a été le berceau de la musique underground pour de nombreux genres qui se sont développés par la suite dans la ville : la techno, la hardtechno, l’acid, le hardcore, la hardtek, la drum’n’bass, la jungle, le breakbeat, l’industriel, le noise, mais aussi le rock, la fusion, le hip-hop, la cumbia, le punk et plus encore…

Les bons plans dans la ville de Bogotá

Puisque Bogotrax est une manifestation culturelle étalée sur 10 jours, c’est l’occasion parfaite pour prendre le temps de découvrir la ville en arpentant ses rues entre deux événements. Tour d’horizon de la capitale perchée à 2600 mètres d’altitude sur les conseils avisés de Sonico.

1. Le spot street-food :
Chicharron d’Unilago

Le célèbre chicharron : une découpe de poitrine de porc avec de la peau, de la viande et du gras. Pour trouver ce fameux kiosk, rendez-vous à côté d’Unilago, dans la partie nord de la ville, dans un parc situé au niveau de la Calle 77 depuis la Carrera 15.

2. Le restaurant unique :
Beograd-Belgrado

Le restaurant serbe Beograd-Belgrado situé dans le barrio La Macarena. Il est possible d’y déguster une délicieuse cuisine serbe authentique et exclusive, gérée par sa propriétaire Katarina Markovich.

Adresse : Cl 26b ##4A-16, Bogotá.

3. La plus belle visite culturelle :
Street-art & graffiti

S’imprégner de la culture street-art en déambulant dans le centre-ville à la recherche des fresques de graffiti. Les plus belles œuvres sont notamment dans le quartier historique de la Candelaria, du Teusaquillo, sur l’Avenida El Dorado, dans le Parque de Los Periodistas Gabriel Garcia Marquez, ou encore à l’intersection de la Calle 80 avec la Carrera 83. La ville de Bogotá a d’ailleurs été désignée capitale latino-américaine du graffiti.

4. La boutique de sapes la plus cool :
Kaftan

Kaftan est une marque de créateurs de vestes 100% fabriquées en Colombie. Elles ont des designs originaux très cool, avec des modèles homme et femme mais aussi non genré. La boutique se situe dans le barrio Chapinero.

Adresse : Ak. 7 #72 a – 64, Bogotá.

5. Le disquaire incontournable :
La Roma Records 

Il n’y a pas énormément de disquaire dans la ville de Bogotá. La Roma Records est peut-être l’un des plus réputés pour sa variété et sa sélection, bien qu’il ne s’agisse pas d’une boutique de musique électronique.

Adresse : Tv. 17a Bis #3621, Bogotá.

6. Le QG pour faire la fête :
Radio Berlin

À Bogotá, il n’y pas tant de clubs que ça pour faire la fête. Beaucoup de collectifs organisent des soirées dans des endroits différents à chaque fois. Ici, la fête ne dépend pas tant du lieu que de la personne qui l’organise… L’un des meilleurs endroits pour faire la fête était le Klan Club, mais il a fermé pendant la pandémie. Aujourd’hui, le meilleur club est Radio Berlin, car c’est un endroit où l’on peut trouver, sans prétention, n’importe quel type de musique underground.

Adresse : Carrera 8 #19-75, Bogotá.

7. Et après le festival…

La Colombie est un paradis en termes de destination touristique. Il faut absolument aller à Capurganá, petite ville proche de la frontière avec le Panama située entre jungle luxuriante et mer aux reflets turquoises. Il est bon d’également découvrir les plages de Nuquí situées sur la côte Pacifique du pays, sans oublier une excursion dans le parc national naturel de Tayrona, non loin de la ville de Santa Marta côté Caraïbe.

Petit plus de la rédaction Trax, la visite des fermes de café et de bananes en vous rendant au Tukawa Hostel. Géré par trois français, ce petit havre de paix perdu entre les villes de Filandia et Quimbaya, situé dans le département du Quindio, sera parfait pour vous ressourcer et profiter de la culture locale.

Techsound, collectif pionnier de la culture techno

Techsound est un promoteur d’événements, un label de disques vinyle, mais aussi une agence de booking d’artistes et d’activités connexes dans le domaine de la musique électronique. Fondé en 1999 à Bogotá, en Colombie, par Luis Vargas alias Sonico, le collectif a été créé principalement pour soutenir les talents locaux et fournir une plateforme pour la diffusion de la scène colombienne au reste du monde.

« Techsound n’est qu’un des nombreux collectifs et individus qui participent au Bogotrax lorsque cela est nécessaire. Techsound occupe la place qui lui revient dans l’organisation, nous fonctionnons comme les hyphes du mycélium. Bogotrax appartient à tout le monde », déclare l’activiste du haut de ses 27 ans de carrière techno.

C’est d’ailleurs Sonico qui a récemment organisé la tournée en Colombie de Jacidorex via l’agence de booking belge Rave Alert, ainsi que du grand Jeff Mills avec trois dates en trois jours au mois de janvier 2022 dans les villes de Pereira, Medellin et Bogotá.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant