Dix millions de litres de bière vont devoir être détruits à cause de l’arrêt de la restauration

Écrit par Emma Buoncristiani
Photo de couverture : ©mnm.all
Le 06.05.2020, à 12h32
02 MIN LI-
RE
©mnm.all
Écrit par Emma Buoncristiani
Photo de couverture : ©mnm.all
0 Partages
Face à l’arrêt du secteur de la restauration, les brasseurs se retrouvent dans une situation inédite. Plus de dix millions de litres de bière sont actuellement en train de périr, d’après le syndicat des brasseurs de France. Une perte considérable pour la filière qui est également mis à mal économiquement.

Le confinement aura aussi eu raison de la bière. Pourquoi ? Depuis le 16 mars dernier et la fermeture des établissements tels que les bars et les restaurants ou encore l’annulation des festivals, toute la filière de la bière est en perte de vitesse. La situation est telle que dix millions de litres de bière vont être perdus, engendrant une perte considérable pour les brasseurs. Maxime Costilhes, délégué général des brasseurs de France explique à 20 Minutes la principale raison de ces pertes : « Ce sont des bières très houblonnées, et si on les garde trop longtemps, quand elles dépassent deux à trois mois de conservation, l’effet olfactif et l’effet gustatif, l’arôme, disparaissent ».

Selon une enquête réalisée par le syndicat professionnel de la brasserie française, un quart des brasseries du pays seraient paralysées, et 40% d’entre elles seraient en train de vivre une baisse de leur production d’au moins 60%. Dans cette conjoncture sans précédent, les brasseurs appellent le gouvernement  à prendre des mesures de soutien envers la filière, avec notamment un plan de relance pour les accompagner dans la sortie de crise.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant