Berlin : un nouveau club électronique ouvre dans un ancien bowling

Écrit par Trax Magazine
Photo de couverture : ©D.R.
Le 08.01.2018, à 19h03
02 MIN LI-
RE
©D.R.
Écrit par Trax Magazine
Photo de couverture : ©D.R.
Le club Arkaoda a ouvert ses portes dans le quartier branché de Neukölln le 5 janvier dernier. Petite soeur du club éponyme d’Istanbul, cette adresse berlinoise entend créer “une niche, un foyer pour les concerts, festivals et fêtes qui défient les genres.”

C’est en compagnie d’une trentaine d’artistes que le club a été inauguré, avec notamment Nils du label et disquaire Hard Wax ou Spatz Habibi, dont on a pu apprécier la douceur downtempo orientale sur des podcasts estampillés Disco Halal ou Laut & Luise. Un pont entre les genres qui caractérise le leitmotiv du nouveau club de Neukölln, venu par-delà le Bosphore où l’Arkaoda, premier du nom, a été fondé en 1999 pour “soutenir la musique indépendante, chercher la nouveauté et la singularité.”

Comme souvent à Berlin, le club investit un lieu inattendu, laissé en friche : c’est un ancien bowling, déjà reconverti en bar/club par le Schiefe Bahn – Miss Tipsy, qui accueille les danseurs depuis le 5 janvier.

Pour rester informé de la programmation de l’Arkaoda Berlin, rendez-vous sur leur page Facebook.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant