Berlin : chaque club a touché en moyenne 81 000 euros grâce à une aide financière de la ville

Écrit par Trax Magazine
Photo de couverture : ©D.R.
Le 13.07.2020, à 15h47
02 MIN LI-
RE
©D.R.
Écrit par Trax Magazine
Photo de couverture : ©D.R.
0 Partages
Plutôt que de forcer une réouverture hâtive, la capitale allemande a préféré verser d’importantes aides à ses clubs et ses salles de concerts afin de pouvoir préserver la vie nocturne locale sur le long terme.

Alors qu’en France, les clubs et discothèques attendent toujours de l’aide de l’Etat pour pouvoir espérer survivre à la crise que traverse le secteur, il semblerait que la ville de Berlin ait de son côté pris les devants pour protéger ses clubs et préserver sur le long terme sa vie nocturne unique. Selon les chiffres avancés par le quotidien allemand Tagesspiegel et communiqués par un élu des Verts au parlement local Georg Kössler, les clubs et les salles de concerts de Berlin ont reçu chacun en moyenne une aide de la ville de 81 000 euros. En tout, c’est 46 établissements qui ont pu bénéficier de ce fond d’urgence, dont des clubs comme le Tresor, le Kater Club ou le Schwuz.

Cité par le quotidien berlinois, l’élu écologiste Georg Kössler a défendu cette initiative : « Nous devons nous assurer que ces clubs ne sombrent pas car ils sont une partie importante de Berlin et font partie des secteurs qui sont le plus touchés par la crise du coronavirusJe veux que les gens puissent danser et faire la fête quand le temps du coronavirus sera révolu, pour cela nos clubs doivent survivre ».

Pour le moment, aucune date n’a été évoquée concernant la réouverture des clubs et des discothèques en Allemagne.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant