Berlin distribue 500 millions d’euros en 4 jours pour soutenir les artistes et les indépendants

Écrit par Erwan Lecoup
Photo de couverture : ©Maurizio Gambarini
Le 02.04.2020, à 15h29
02 MIN LI-
RE
©Maurizio Gambarini
Écrit par Erwan Lecoup
Photo de couverture : ©Maurizio Gambarini
0 Partages
La ville de Berlin a décidé de débloquer une aide d’urgence pour le secteur culturel. En quatre jours, ce ne sont pas moins de 500 millions d’euros qui ont été distribués aux différents acteurs de la capitale allemande, grâce au programme de subventions mis en place avec la banque locale Investitionsbank Berlin (IBB).

Après l’annonce du gouvernement allemand prévoyant de débloquer 50 milliards d’euros pour les acteurs culturels du pays, la ville de Berlin propose à son tour une aide d’urgence envers les artistes et indépendants issus du secteur de la culture. Selon un porte-parole du ministère de la Culture, 500 millions d’euros ont déjà été distribués en l’espace de quatre jours seulement, explique le média Artnet. Le gouvernement de la capitale a agi rapidement pour mettre sur pied un programme de subventions avec la banque locale Investitionsbank Berlin (IBB), actif depuis le vendredi 27 mars.

Une aide reçue en quatre jours

À rappeler qu’en Allemagne le statut d’intermittent n’existe pas, c’est pourquoi sont proposés 5 000 euros aux particuliers indépendants (pour 6 mois) et jusqu’à 15 000 euros aux petites entreprises (pour 3 mois). La démarche pour toucher cette aide est relativement simple, en remplissant un formulaire sur le site de la banque avec : son adresse postale, un numéro d’identification fiscale, des coordonnées bancaires et une forme juridique avec le nom de son entreprise. En somme, c’est un programme nécessaire répondant aux besoins immédiats de nombreux artistes et travailleurs créatifs de Berlin. « C’est un énorme privilège de vivre dans un pays capable d’apporter ce genre de soutien », déclare le critique d’art Mitch Speed à Artnet.

Si quelques soucis de connexion ont eu lieu au démarrage, c’est notamment dû au 60 000 tentatives de candidatures soumises dès le premier jour, alors que le site est habitué à traiter entre 20 000 et 100 000 tout au long de l’année, rapporte la banque IBB au média Der Taggespiegel. « Il y en aura assez pour tout le monde. Ne paniquez pas ! », rassure le sénateur pour la Culture et l’Europe de Berlin, Klaus Lederer, sur son compte Twitter.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant