Belgique : Le Paradise City est en train de devenir l’un des festivals les plus écolo d’Europe

Écrit par Cécile Giraud
Le 15.02.2022, à 10h50
02 MIN LI-
RE
Écrit par Cécile Giraud
Les 1, 2 et 3 juillet prochains, Paradise City revient pour une 7ème édition flamboyante à Perk, en Belgique. Toujours dans l’optique d’avoir une empreinte écologique la plus basse possible année après année, le festival poursuit sa trajectoire ultra green tout en proposant des conditions de fête inoubliables. Ça sent déjà l’été.

Une scénographie vibrante, un line up bouillant, une cantine locale délicieuse… Voici les maîtres mots de Paradise City depuis sa création il y a une petite dizaine d’année. Les 1, 2 et 3 juillet prochains, le festival belge invite les fêtard·e·s européens au Château de Ribaucourt, à Perk. Car il est situé en plein milieu des bois dans un cadre idyllique, la promesse d’un break bien mérité est d’ores et déjà gardée.

Alliant productions novatrices et techno percutante assurée, le Paradise additionne DJ sets et lives extatiques couvrant tout le spectre des musiques électroniques : Attari, Bambounou, Peach, Octo Octa, Lola Haro… Tout ce beau monde se relaiera les platines avec des b2b enflammés de Jane Fitz & John Talabot, Miss Kittin & The Hacker ou encore Sonja Moonear & Edward. À cette liste d’artistes survolté·e·s s’ajoutent également Ben UFO, Shanti Celeste, Dixon, Hunee, Mind Against et KI/KI.

01
©Thibault Feyaerts

Gestion des déchets, énergie renouvelables, accès à l’eau du robinet, carte locale et végétale… Côté écologie, le Paradise City a atteint la neutralité carbone et cherche à avoir une empreinte écologique la plus basse possible année après année. Le festival s’est vu en effet décerner quatre étoiles (la note maximale) par A Greener Festival, une organisation à but non lucratif qui aide les événements festifs à réduire leur impact sur l’environnement.

Enfin, côté pratique, le domaine du Château Ribaucourt accueille une cinquième scène, agrandissant considérablement l’espace de danse. Des trains de nuits assureront les retours à la fin de chaque soirée et l’expérience camping s’améliore avec de nouvelles offres de couchages, pour les plus aventurier·ère·s comme pour les plus pantouflard·e·s. C’est officiel, tout est en place pour célébrer l’été belge tant attendu.

01
©Fille Roelants

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant