Behringer fait scandale sur les réseaux en publiant une vidéo jugée antisémite

Écrit par Emma Buoncristiani
Photo de couverture : ©D.R
Le 05.03.2020, à 12h52
02 MIN LI-
RE
©D.R
Écrit par Emma Buoncristiani
Photo de couverture : ©D.R
0 Partages
Une vidéo a récemment fait scandale sur le web et dans le secteur de la tech. Publiée par la société allemande spécialisée dans l’audio Behringer, elle présente un faux synthétiseur, et se moquer d’un journaliste ayant émis un avis négatif sur l’un des synthétiseurs de la marque. La vidéo, jugée antisémite par nombre de personnes, engendrera des excuses de l’entreprise.

Lundi 2 mars dernier, l’entreprise allemande d’électronique Behringer a publié une vidéo sur son compte YouTube. Elle y présente le “KIRN Cork Sniffer”, faux synthétiseur à l’effigie satirique du journaliste Peter Kirn, initiateur du site Create Digital Music (CDM). Cette vidéo, qui ferait réponse à une critique négative qu’aurait émise le journaliste sur l’un des synthétiseurs de la marque, indigne des sites spécialisés comme MusicTech, Synthtopia ou encore DJ TechTools, ainsi qu’une communauté d’internautes qui réagissent sur les réseaux sociaux. Pour cause : l’image de Peter Kirn a tous les traits d’une caricature antisémite…

Moins de 24 heures après, Behringer retire la vidéo, puis s’excuse, puis supprime ses excuses… Une internaute qui en avait fait une copie n’a pas hésité à la partager sur son compte Twitter. En plus d’arborer un très long nez, le “Kirn Cork Sniffer” fait également franchement allusion au vin (“cork” veut dire “bouchon” en Anglais), suggérant une analyse excessive et un snobisme à l’égard des synthétiseurs de la marque.

01
Les excuses de Behringer sur son compte Facebook, avant la suppression du message.
©Twitter

« Depuis 20 ans, Peter Kirn et Behringer ont entretenu une relation “intéressante”, et c’est peu dire ». Dans le message d’excuse publié par Behringer, la marque fait écho au passif houleux qu’elle connaît avec Kirn. En effet depuis 2009, la firme et le journaliste jouent au chat et à la souris sur Internet, Peter Kirn critiquerait régulièrement les produits de l’entreprise, dont les designs seraient selon lui « copiés à partir de modèles connaissables ». La vidéo du “Cork Sniffer” ferait donc office de vengeance de l’entreprise envers le journaliste, suite notamment à un article du 25 novembre 2019 décriant à nouveau ses produits. Ça ne vole pas haut…

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant