De graves accusations d’agressions sexuelles obligent Bassnectar à mettre sa carrière en suspend

Écrit par Trax Magazine
Photo de couverture : ©DR
Le 06.07.2020, à 11h00
02 MIN LI-
RE
©DR
Écrit par Trax Magazine
Photo de couverture : ©DR
Depuis quelques jours, de graves accusations d’agressions sexuelles se multiplient à l’encontre du DJ et producteur de musique électronique Bassnectar qui a décidé d’y répondre en mettant sa carrière en stand-by.

Tout a commencé avec la création récente d’un compte Instagram baptisé @evidenceagainstbassnectar appelant à dénoncer les comportements abusifs qu’aurait pu tenir le producteur Lorin Ashton, plus connu sous son nom de scène de Bassnectar. Sur cette page qui compte désormais presque 16 000 followers, on peut lire bon nombre d’accusations – portées souvent anonymement – mettant en cause le musicien via des screenshots de conversations, des copies d’échanges de mails ou des enregistrements audio. Parmi certains de ces nombreux documents à charge, on trouve notamment un extrait audio dans lequel le producteur reconnait le viol d’une jeune fille de 17 ans. Dans un autre enregistrement, on entend ce qui semble être sa voix tentant de culpabiliser une autre victime présumée en lui demandant si elle veut vraiment le voir finir en prison où il risquerait de se faire agresser.

Pour répondre à ces graves accusations, le producteur a donc annoncé sur Twitter vendredi dernier qu’il se retirait du monde de la musique tout en précisant : « Je veux prendre mes responsabilités. J’ai une compassion profonde pour toutes les personnes que j’ai pu blesser. » Cependant, Bassnectar a aussi souligné que les accusations portées contre lui étaient infondées, même s’il « réalise que certaines de mes actions passées ont pu causer de la douleur, et j’en suis profondément désolé. » Affaire à suivre.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant