Bass music : le boss de [Re]sources Tommy Kid casse tous les codes en 1H de mix bouillant

Écrit par Lucas Javelle
Le 20.07.2017, à 17h06
02 MIN LI-
RE
©Maxime Chermat
Écrit par Lucas Javelle
Tommy Kid n’en est pas à ses premiers faits d’armes : résident à l’Amnesia d’Ibiza et sur les ondes de Rinse France, patron du label [Re]sources, et ancien du crew Château Lateuf, le gars a roulé sa bosse. En 2013, il était même résident de la Burn Residency, compétition de DJ’s organisée par la boisson énergétique éponyme ; l’opportunité de se faire une place conséquente dans le monde de la bass music. À l’occasion de la sortie de son dernier EP Raptor, le DJ a offert à Trax une heure de mix tonitruant.

Dans un style qui marie les genres, dans la déstructuration la plus totale, Tommy Kid nous livre un podcast qui illustre sa vision de la musique. « Par ce mix, j’ai avant tout voulu donner un aperçu du spectre musical qui constitue actuellement mes DJ sets en club et à la radio. Une heure ne suffit évidemment pas pour faire état des nombreux genres de « bass music » que j’ai l’habitude de jouer, mais je suis néanmoins content d’avoir pu caler un peu de baile funk, de l’afro house, des tracks à la Livity Sound et surtout quelques-unes de mes dernières productions. La première partie est plus « mental » avec pas mal de morceaux dits « broken techno » tandis que la deuxième est un peu plus « club ». Ce mix reflète assez bien ma tendance à vouloir mélanger les styles. »

Un éclectisme curieux et entraînant, dans lequel on sent que le travail du résident des soirées Together au club Amnesia d’Ibiza tire ses inspirations de nombreux univers étroitement liés. « Beaucoup d’influences sont représentées dans ce mix, avec notamment cette nouvelle scène de Bristol, digne héritière du dubstep anglais et du mouvement UK funky et future garage de 2010. Je ne pouvais pas non plus passer à côté des mouvances baile funk et afro house qui sont littéralement en train d’inspirer les plus gros producteurs du moment, que ce soit dans le hip-hop ou l’electro, dans l’underground ou dans le mainstream. La plupart des morceaux sont sortis il y a moins d’un an ou sont exclusifs. »

Vous pouvez retrouver Tommy Kid tous les mardis soir à 22 heures sur Rinse France, pour le show radio de son label [re]sources. Son dernier EP Raptor, sorti il y a 2 semaines sur le label américain Knightwerk, vient aussi d’atterrir dans les bacs, avec des remixes de Nadus ou Murder He Wrote. 

Tracklist :

Time Cow – Real Pirates Don’t Say Okie Dokie Then

Walton – Taiko

Lobby & Polo – Multiple Palm Tree Emoji’s

Yak – Showdown

Hodge – No Single Thing

Mosca – No, We’re Not a Couple

She’s Drunk – Khaki Legs

Bromley – Know

Jurango – Magna VIP

Metaknight ft. Shug – Violent (Tommy Kid Remix)

Bassbear & Swisha – Dancefloor Jam

Grasps – Clique

Dizzee Rascal X MC Bin Laden – Stand Up Bololo (King Doudou Edit)

PNB Rock ft. Fetty Wap – Spend The Night (Zut Zut Edit)

Callosum & DJ Bigga – Sea Boeke

Sinjin Hawke – Don’t Lose Yourself To This (Jaymie Silk Edition)

Young Luxenberg & Ca$h Bandicoot – Take That (Tommy Kid Remix)

Distro – Tectonic

Tony Quattro ft. Nani Castle – Fuerza 

Dismantle – Squash

Tarquin, TSVI & Luru ft. Jammz – Come to the Dance

Broken Haze – Fairlady Z (Le Dom Remix)

Fatal Walima – War (Douster Remix)

Equator Club – PERCXL8R

Janguru – Unusual Magic

Tommy Kid – Raptor (Nadus Remix)

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant