Le Badaboum rouvre son restaurant pour préparer les repas du personnel soignant

Écrit par Erwan Lecoup
Photo de couverture : ©Romain Lafabregue / AFP
Le 01.04.2020, à 17h55
02 MIN LI-
RE
©Romain Lafabregue / AFP
Écrit par Erwan Lecoup
Photo de couverture : ©Romain Lafabregue / AFP
En soutien aux initiatives G BESOIN 2 et #PROTEGETONSOIGNANT, le groupe BonjourBonsoir relaye un appel solidaire général. Entre l’ouverture des cuisines du restaurant du Badaboum pour préparer des repas au personnel soignant et le relai massif d’un appel aux dons pour du matériel hospitalier, le groupe d’établissements de fête et de restaurants souhaite aider ces mouvements solidaires en monopolisant ses ressources et son audience.

Sur l’impulsion et l’initiative de l’association G BESOIN 2, proposant de fournir des repas au personnel hospitalier et aux personnes isolées, le restaurant du Badaboum à Paris ouvre spécialement ses cuisines en cette période de confinement. Son équipe de cuisiniers a répondu favorablement à cet appel solidaire, comme de nombreux autres restaurateurs engagés dans l’initiative.

Se demandant comment aider face à cette situation de crise sanitaire, Aurélien Delaeter – CP-fondateur du groupe BonjourBonsoir – explique ainsi « recevoir la matière première et les contenants de la part de l’association G BESOIN 2, pour transformer la nourriture en panier-repas ». Les 150 premiers repas ont été confectionnés ce matin, l’association est ensuite venue les chercher pour les distribuer dans les divers hôpitaux de la capitale. Un appel est également lancé à la générosité des industriels et autres grandes surfaces qui possèdent de vrais stocks, car « l’association peine à fournir tous les restaurants partenaires en nourriture et contenants en grande quantité », détaille-t-il, pour continuer de mener à bien ce travail solidaire.

#ProtègeTonSoignantL’ensemble du groupe Bonjour/Bonsoir prend part à la campagne du collectif Protège Ton Soignant…

Publiée par Bonjour/Bonsoir sur Mardi 31 mars 2020

« Nous arrivons dans le peak time de l’épidémie, le pire moment de cette crise sanitaire. Le moment où ça va dépasser l’entendement », s’inquiète Aurélien Delaeter. C’est pourquoi il met également en avant l’appel aux dons de #PROTEGETONSOIGNANT, une récolte de fonds mise en place pour pouvoir acheter du matériel médical dont ont besoin les hôpitaux surchargés. « Ceci est une invitation générale sur les réseaux de communication de tous nos établissements : Badaboum, 824Heures, Panic Room, 3625Bar, ayant pour objectif d’effectuer une levée de fonds massive en cette période critique », explique-t-il.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant