Attentat au Pulse d’Orlando : la scène électronique sous le choc

Écrit par Sylvain Di Cristo
Le 13.06.2016, à 12h29
02 MIN LI-
RE
Écrit par Sylvain Di Cristo
Dans la nuit du samedi 12 au dimanche 13 juin, à l’intérieur du Pulse, un club gay de la ville d’Orlando aux Etats-Unis, Omar Mateen, lourdement armé, a ouvert le feu. Le bilan s’élève aujourd’hui à 50 morts et 53 blessés, ce qui fait de cette fusillade la pire tuerie de masse de l’histoire des Etats-Unis et l’attentat le plus meurtrier survenu sur le sol américain depuis le 11-Septembre. Cette fois-ci, c’est la communauté LGBT mais aussi toute la scène clubbing qui est visée par l’Etat islamique, qui a revendiqué l’attaque. Sur les réseaux sociaux, le monde de la musique électronique se réveille avec la gueule de bois. Extraits.

Orlando

Partage de montages visuels et d’articles de presse, changement de photo profil, tweet “coup de gueule”, le cri des acteurs de la sphère électronique prend depuis hier plusieurs formes. 

Il y a d’abord ceux qui se mettent aux couleurs en partageant ce qui semble être la “photo officielle” de ce mouvement de soutien aux victimes, comme la Flash Cocotte, le cofondateur du label R&S Renaat, ou encore Emmanuel Dauchez aka Manu Le Malin sur son compte personnel.

Orlando

Ceux qui se mettent aux couleurs physiquement, comme la ville de Paris qui prévoit ce soir un habillage spécial pour la tour Eiffel aux couleurs du drapeau arc-en-ciel ou encore l’Hôtel de Ville :

Il y aussi ceux qui partagent des articles de presse pour propager l’information et s’accaparer leur voix, comme les DJ’s françaises Betty, AZF et Parfait.

Ceux qui les écrivent comme Didier Lestrade sur Slate.

Ceux qui organisent et participent à des rassemblements, comme les Fils de Vénus hier à Paris, Barbi(e)turix ce soir, place Igor Stravinski ou encore à Rouen, place de l’Hôtel de Ville (et on en attend encore d’autres).

Les cris sur Twitter, très nombreux également :

Sur Facebook aussi :

Enfin, une cagnotte sur Gofundme atteint déjà presque 1,4 millions de dollars, récoltés en seulement 22 heures par près de 35 000 personnes. 

Orlando

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant