À écouter : L’association de clubbing solidaire Les Éveillés lance son label engagé

Écrit par Flora Santo
Photo de couverture : ©Igor Geneste
Le 09.12.2020, à 18h04
02 MIN LI-
RE
©Igor Geneste
Écrit par Flora Santo
Photo de couverture : ©Igor Geneste
0 Partages
Face à l’arrêt des évènements, l’association mêlant clubbing et soutien aux personnes exilées Les Éveillés, se développe afin de pouvoir continuer son action. Aujourd’hui, elle lance Les Éveillés Records, son propre label de musique électronique engagé, et l’accompagne d’une première compilation acérée.

Ils se présentent comme une « association de noctambules engagé.e.s ». Composée d’artistes, d’organisateurs et de passionnés de la fête, l’association Les Éveillés œuvre depuis 2016 pour le soutien médical, alimentaire, psychologique, juridique et administratif des personnes en situation d’exil, à travers des levées de fonds versées ensuite aux associations Paris d’Exil, La Chapelle Debout et l’école Thot. Leur moyen de récolter de l’argent : organiser des soirées. En 4 ans, Les Éveillés ont ainsi programmé des pointures de la scène électronique comme Manu Le Malin, Jacques, Agar Agar, Camion Bazar, Flavien Berger ou encore Jeff Mils, depuis le Rex Club jusqu’à la Gaîté Lyrique en passant par la Station, au travers de près de trente évènements leur permettant de récolter un total de plus de 90 000 €.

Aujourd’hui, le monde de la nuit est en suspens mais la précarité des exilé.e.s est toujours bien présente, exacerbée par le froid hivernal. Pour faire perdurer son action, l’association a décidé de lancer son propre label de musique électronique, indépendant et engagé. Grâce au travail d’artistes renommés, bénévoles et mobilisés pour la cause des exilé.e.s, Les Éveillés Records s’orientera vers la production de compilations et s’engage à verser en toute transparence l’intégralité des bénéfices des ventes aux associations intervenant directement sur les campements de migrants.  

01
Antigone – Veillée #19 au NF-34 (2019)
©Romain Guédé

Le 24 novembre, le label associatif lançait ainsi son premier album Flowing Light, regroupant treize pointures électroniques militantes, telles qu’Antigone, Simo Cell, Epsilove ou Myako, autour de morceaux poignants et ténébreux de techno, house et ambient.

L’album est disponible sur Bandcamp et à découvrir ci-dessous :

Plus d’informations à retrouver sur le site des Éveillés.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant