Appel aux dons : deux assos lancent une communauté d’entraide pour les victimes de violences conjugales et familiales

Écrit par Flora Santo
Photo de couverture : ©En avant toutes
Le 27.11.2020, à 13h22
02 MIN LI-
RE
©En avant toutes
Écrit par Flora Santo
Photo de couverture : ©En avant toutes
Les associations En avant toutes et We are safe place ont mis leurs forces en commun autour d’une campagne d’appel aux dons, qui se tiendra du 23 novembre au 23 décembre dans le but de soutenir les victimes de violences conjugales et familiales. Une initiative importante sous le signe de la sororité, de la solidarité et de la bienveillance

Alors que les mesures de confinement du monde entier ont vu les violences conjugales s’intensifier et ont laissé les victimes plus vulnérables que jamais, la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, le 25 novembre, avait une résonance particulière. Cette semaine, les associations françaises En avant toutes et We are safe place lancent une campagne de dons et de sensibilisation aux violences faites aux femmes et aux personnes LGBTQIA+, à travers la création d’une communauté d’entraide bienveillante.

Depuis 2013, En avant toutes accompagne les jeunes victimes de violences conjugales et familiales, à travers des formations de sensibilisation en milieux scolaires, universitaires et en entreprises, ainsi qu’à travers un tchat d’écoute lancé en 2016 sur le site Comment on s’aime, qui a jusqu’aujourd’hui permis de soutenir plus de 3 000 personnes. We are safe place est un espace de témoignages pour les femmes et les personnes LGBTQIA+ qui souhaitent échanger librement. Aujourd’hui, les deux associations unissent leurs forces autour d’une campagne commune, souhaitant maintenir et développer le soutien aux victimes.

Du 23 novembre au 23 décembre, la campagne En avant toutes x We are safe place publiera tous les jours une vidéo d’appel au don ainsi qu’un portrait d’une des nombreuses personnalités soutenant la démarche, parmi lesquelles Assa Sylla, Aïssa Maïga, Habibitch, Alice Pfeiffer, Laurent Sciamma, Nadège Beausson-Diagne, Crystal Murray, et d’autres encore. En mettant la lumière sur l’écoute et l’accueil de la parole, l’objectif de la campagne est de lever des fonds pour permettre à l’association En avant toutes de maintenir et d’accroître son accompagnement des victimes à travers le tchat.

Une initiative essentielle regroupée autour d’une communauté sûre et bienveillante, qui a besoin de notre soutien. Pour faire un don, c’est par ici.

Par ailleurs, le portrait de la structure En avant toutes et l’une de ses membres, Louise Delavier, ainsi que 5 autres initiatives, sont à retrouver dans le prochain numéro de Trax Magazine, déjà disponible en pré-commande.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant