Qui est Antal, l’homme derrière Rush Hour, l’un des labels les plus iconiques de la scène actuelle ?

Écrit par Maxime Jacob
Photo de couverture : ©D.R
Le 04.03.2020, à 16h38
02 MIN LI-
RE
©D.R
Écrit par Maxime Jacob
Photo de couverture : ©D.R
0 Partages
La salle de musiques actuelles de Grenoble la Belle Électrique recevra le 16 mai prochain Antal, le DJ derrière l’un des labels les plus influents d’Europe : Rush Hour. Cette Club Trax placée sous le signe de la dance music du monde est l’occasion toute trouvée de se pencher sur le parcours de ce nom incontournable du digging.

Le samedi 16 mai, la Belle Électrique de Grenoble accueillera un line up concocté par Club Trax et placé sous le signe du digging.

Derrière les platines ce soir là, un homme qui a révolutionné le monde de la musique électronique au cours des années 2010. Antal, patron amstellodamois du disquaire Rush Hour, est devenu un DJ incontournable sur la scène internationale. Fondé comme un label dès 1997, l’enseigne fédère autour d’elle une scène locale qui, des années plus tard, allait prendre le contrôle des plus grands clubs du monde. Aroy Dee, San Proper, Aardvarck mais aussi des artistes comme Newworldaquarium, affiliés au label Delsin, développent autour de l’enseigne un son neuf, influencé par l’IDM de Autechre et par la deep house de Detroit.

À l’aube des années 2010, Rush Hour prend un virage house. Le label se lance dans des pressages de disques de dance musique américaine négligés ou confidentiels. Les néerlandais offrent une seconde vie à des groupes comme Dream 2 Science ou Virgo Four, remettent en perspective la musique contemporaine avec celles des créateurs du mouvement comme Gene Hunt. Peu à peu, Rush Hour se tourne vers Chicago et la house. Antal presse par exemple les disques de Tevo Howard et révèle KiNK.

Très longtemps, le patron de Rush Hour s’est effacé derrière son label. Ça n’est qu’à la faveur d’une tournée avec Hunee et Soichi Terrada en 2016 qu’il a véritablement commencé à incarner sa musique aux yeux du public. Des DJ sets mythiques tenus lors du festival Dekmantel ont fait sa renomée et ont permis de mettre en lumière sa capacité à explorer des répertoires brésiliens, japonais ou de funk nigérian. Lors de ses performances, Antal fait cohabiter les cultures et permet à une génération entière d’entrer en contact avec un patrimoine mondial de la dance music.

La Club Trax du 16 mai à la Belle Électrique sera également l’occasion pour le public grenoblois de découvrir Alexander Nut. Les auditeurs de NTS connaissent déjà le Londonien puisque il est à l’antenne de la radio indépendante tous les mardis. Le DJ est également à la tête du label Eglo, qu’il dirige avec Floating Points.

Plus d’informations sur la page Facebook de l’événement.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant