Amitié : Comment reconnaître un ami toxique ?

Écrit par Clarisse Prevost
Le 25.05.2022, à 22h06
02 MIN LI-
RE
Écrit par Clarisse Prevost
0 Partages
TOXTOXICTOXIC!!

Aujourd’hui, il semblerait qu’il y ait une hype – et donc un abus d’utilisation – de l’adjectif “toxique”. Revenons sur sa définition (hors végétaux) : Toxique − Au fig. Ce qui agit négativement sur l’individu, son psychisme ou son physique. Elle a perdu son bourreau, son tourment, le toxique quotidien dont la privation va peut-être la tuer (Colette).

Un ami toxique serait donc un individu qui nous provoquerait plus de mal que de bien, à petite ou plus grande dose. Ces gens-là sont partout, on peut d’ailleurs soi-même se rendre compte de la toxicité que nous pouvons émettre sur quelqu’un d’autre, c’est déjà là un avancement. Mais qu’est-ce qu’une amitié toxique ? Selon Danielle Bayard Jackson – coach en amitié – une amitié toxique est une amitié où “un conflit malsain vous fait naître le besoin de vous replier sur vous-même” quand Marisa G. Franco – psychologue et experte en amitié – met en exergue l’asymétrie récurrente dans une relation toxique ou l’un prend quand l’autre donne, l’un élève quand l’autre dénigre, occasionnant des problèmes d’estime de soi et donc d’affirmation de l’identité de la deuxième partie . Elle explique : “Lorsqu’une personne voit ses besoins satisfaits au détriment de ceux de l’autre, ou lorsqu’une personne essaie de rabaisser l’autre“.

Mais comment les reconnaître ? Car la malveillance est subtile, étudiée. Généralement, cet ami là ne se remet que très rarement en question et a l’habitude de blâmer autrui, par tous les stratagèmes – manipulation, gaslight, victimisation, projection; ils sont souvent amateurs de médisance et investissent beaucoup d’énergie à voir le mal chez les autres (à défaut de le voir en leur propre oeil (“Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère et n’aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil à toi ! “ ); ont tendance à vouloir posséder les autres – leurs temps, leur intimité – et exercer un contrôle sur leur vie et se plaisent à faire culpabiliser les esprits plus libres. Mais l’ami toxique est aussi vélléitaire, il aime à dire plus qu’à faire et charme pour ne répondre finalement qu’à des intérêts secrètement égoïstes. Enfin, ils sont profondément égo-centrés et cela se remarque (même s’ils font beaucoup d’efforts pour le dissimuler).

L’un des autres problèmes de ces personnalités douteuses est que leur comportement peut déteindre sur celles de ceux qui les entourent. Comme le dit le Dr Franco, ” la toxicité a tendance à engendrer la toxicité.” Et des relations peuvent devenir progressivement toxiques, particulièrement si l’investissement en celle-ci est soudain excessif, ne laissant à chacun le temps de véritablement se connaître – comme dans une relation sentimentale, en soit. Et avec une connaissance approximative découle des fondations tout aussi approximatives. Il vaut mieux alors être honnête, exprimer ses sentiments mitigés sur le bien-fondé de la relation et commencer à y poser des limites : un contact coupé ou diminué ou encore prendre une pause, laisser le temps à l’autre de se regarder, de grandir.

Et si l’amitié est un sujet qui vous intéresse…

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant