Acid Arab, Justice et Carpenter Brut sont les artistes français qui tournent le plus à l’étranger

Écrit par Tschani Boulens
Le 05.07.2019, à 11h34
02 MIN LI-
RE
©JPG Photography
Écrit par Tschani Boulens
Au sein des musiciens français, ce sont bien les DJ’s qui s’exportent le plus à l’étranger. Une étude du dispositif d’aide aux professionnels de la musique montre en effet que les producteurs électroniques serait toujours en pôle position pour les dates et les ventes en dehors de l’Hexagone.

La french touch a encore le vent en poupe. Selon une étude du dispositif d’aide aux musiciens français, à savoir le Bureau Export, les DJ’s sont les musiciens français qui tournent le plus à l’étranger en 2018. En haut du classement trône donc le producteur de darksynth Carpenter Brut avec 77 dates à l’étranger, suivi de Clozee, du trio house dOP, qui accumulent 57 dates à travers le monde. Juste derrière, on retrouve les rois de l’électro aux inspirations acid et moyen-orientales Acid Arab, avec 55 dates, Vitalic et ses 47 dates, talonnés par Petit Biscuit et Justice, qui cumulent une trentaine de dates chacun.

   A lire également
Un documentaire va dresser le portrait de la scène électronique française actuelle

Les destinations prisées par la plupart de ces musiciens sont d’abord les pays européens, avec une moyenne de 75% des destinations. Pour autant, Carpenter Brut demeure extrêmement demandé aux Etats-Unis, notamment en vertu de sa performance remarquée à Coachella.
Au niveau des ventes, les artistes électronique mènent également la danse avec 23 certifications (or, platine ou diamant), bien que le rap gagne du terrain avec 21 certifications cette année.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant